Malika et Tivaouane Peulh : Une femme tuée et jetée dans les filaos

La série noire se poursuit. Le corps sans vie d’une femme a été retrouvé mardi, dans la bande des filaos entre Malika et Tivaouane Peulh, dans la banlieue dakaroise. La victime, âgée d’une vingtaine d’années, a été tuée par un objet tranchant, selon les constats de la gendarmerie.

Selon Libération, la victime, habillée tout en blanc, présentait des blessures au niveau du cou. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances du drame. Mais pour l’heure, cette affaire laisse penser à une agression qui a mal tourné au vue de l’insécurité qui règne dans cette zone.

« Ce meurtre n’est pas une surprise. Pas plus tard que la semaine dernière, une famille entière qui était venue prendre de l’air au niveau de la page a été attaquée. Les agresseurs avaient tout emporté. Ce crime est venu seulement pour prouver notre insécurité, nous qui travaillons au niveau du Centre d’épuration », a témoigné un travailleur du centre sous couvert de l’anonymat.

A rappeler que ce crime n’est pas isolé. Loyalty Mollet, une étudiante congolaise âgée de 27 ans, a été tuée dans la nuit du mercredi 20 mai, aux Hlm Grand-Yoff, alors qu’elle revenait des révisions. Et beaucoup de cas d’agressions ont été rapportés dans les médias sociaux ces dernières semaines.

pressAfrik

Laisser un commentaire