Macky Sall : “Nous allons modifier le code général des collectivités locales…”

    Macky Sall : “Nous allons modifier le code général des collectivités locales…”

    Ferloo.com- Le chef d l’Etat Macky Sall a installé, hier, le Conseil supérieur de la fonction publique locale. Cette structure a pour rôle de donner des avis et recommandations sur toutes les questions à caractère général intéressant le fonctionnaire des collectivités locales et la fonction publique locale. A l’occasion, il a pris l’engagement d’offrir aux travailleurs des collectivités locales un statut attrayant et sécurisant répondant aux principes d’unité, de parité, de mobilité et de libre administration. Il annonce également la modification du code général des collectivités locales.

    Selon le président de la République Macky Sall, avec la mise en place du Conseil supérieur de la fonction publique locale, le Sénégal sera construit avec de nouveaux territoires qui privilégient la participation de tous les acteurs. “Cette grande réforme exige la modernisation de la gestion publique territoriale avec la promotion soutenue de la qualité des ressources humaines. Evidemment, une telle vision ne peut pas s’accompagner de collectivités territoriales qui sont juste des répondants de partis politiques. C’est par la compétition politique que l’on y accède, mais une fois élu, on représente une collectivité”, a-t-il déclaré avant de promettre aux travailleurs des collectivités locales de signer l’ensemble des décrets d’application de la loi relative au statut général des fonctionnaires des collectivités locales.

    Aussi, le chef de l’Etat Macky Sall annonce la modification du code général des collectivités locales. “Nous allons modifier le code général des collectivités locales parc qu’il n’est plus en adéquation avec la constitution. La création de ce Conseil s’inscrit dans le renforcement de la démocratie territoriale. La structure doit revêtir des critères d’objectivités et des compétence qui transcendent ou la couleur politique du chef de l’exécutif”, souligne le président Sall.

    “C’est une affaire que nous devons régler nous-mêmes, sans passion, sans conflit. Il s’agit de la vie de nos populations. Ce sont nos responsabilités partagées et cela doit nous pousser à affronter les problèmes sans coloration politique”, indique-t-il.

    Selon le président Macky Sall, l’heure est venue d’intensifier la mise en place de la fonction publique locale. « Ceci, explique-t-il, permettra le recrutement et la gestion rationnelle, en tenant compte des ressources budgétaires de chaque collectivité. Il faut que les salaires soient payés et que les allocations de retraite soient versées. Il faut que les gens respectent les fonctions pour lesquelles ils sont recrutés. Il n’ya pas de mauvais métier. Si vous recrutez pour le nettoiement ou autre, il faut faire le boulot, sinon vous allez payer des salaires et vous serez obligés de contracter avec d’autres alors que ces ressources ne sont pas disponibles. On ne peut pas multiplier les taxes payées dans les marchés. Sur cette question j’invite les collectivités locales à faire des mutations”.

    Laisser un commentaire