Louga: il assène plusieurs coups de couteau à sa femme qu’il soupçonne d’adultère et écope 5 ans de prison

La Chambre criminelle du tribunal de Grande instance de Louga a condamné Ibrahima Diallo à 5 ans de prison ferme. L’accusé, marié à deux épouses et sans enfant, a été reconnu coupable de tentative d’assassinat. Il avait asséné une dizaine de coups de couteau à sa femme qu’il soupçonnait d’adultère.

Les faits ont eu lieu dans la nuit 13 au 14 juin 2018 à Yang-Yang dans le département de Linguère. Ibrahima s’est jeté sur sa femme qui revenait des toilettes et lui a asséné 10 coups de couteau. La jeune femme s’en est sortie avec plusieurs plaies linéaires à la tête, cinq plaies pénétrants inter postal droit, deux coups au flanc, deux blessures au thorax et à l’abdomen. Elle a été vite acheminée à l’hôpital Maguette Lô de Linguère, rapporte L’Observateur.

Appelé à la barre, l’accusé, âgé d’une trentaine d’années, n’a pas cherché à nier les faits. Devant le juge de la Chambre criminelle, il a déclaré avoir porté trois coups seulement à sa femme. « Cette nuit-là, quand je me suis réveillé aux environs de 3 heures du matin, j’ai surpris ma femme assise sur une natte en compagnie d’un autre homme. Ils étaient très serrés. Son compagnon a pris la fuite, lorsqu’il a senti ma présence, je l’ai poursuivi dans la pénombre sans l’attraper », dit-il à la barre.

Poursuivant, il a ajouté : « Quand je suis revenu, j’ai injurié ma femme et elle a répliqué. Je lui ai donné une gifle. Contre toute attente, elle m’a donné un violent coup de bâton. J’ai perdu connaissance et lui asséné trois coups de couteau, mais je n’avais pas l’intention de la tuer », a-t-il expliqué.

La victime, qui a été miraculeusement sauvée, s’est lavée à grande eau à l’enquête préliminaire. Devant les enquêteurs, elle avait déclaré que son mari « voulait la tuer » car ne pouvant plus supporter le fait qu’elle est retournée chez ses parents à cause de la violence qu’il exerçait sur elle.

Rendant son verdict, le tribunal a disqualifié les faits en tentative de meurtre et a condamné Ibrahima à 5 ans de prison ferme.

Laisser un commentaire