Le rappeur MHD déféré : ce qui le relie à une affaire de meurtre

De lourds soupçons

Texte alternatif de la bannière

Le rappeur MHD a été placé en garde à vue mardi dernier, dans le cadre d’une enquête sur le meurtre d’un jeune homme dans les rues de Paris. Alors que les enquêteurs cherchent à déterminer son rôle dans ce drame, il a passé sa deuxième nuit en cellule.

Le rappeur MHD a été arrêté et placé en garde à vue ce mardi 15 janvier. Comme l’avait révélé Le Point, l’interprète de La Puissance et d’A Kele Nta a été appréhendé dans le cadre d’une enquête pour meurtre. A environ 3h du matin dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, un jeune homme de 23 ans, Loïc K, avait été lynché à mort par un groupe d’une dizaine de personnes. Les faits se sont déroulés dans le dixième arrondissement de Paris, à l’angle de la rue Saint-Maur et de la rue Tesson. Battue à coups de pieds, de poings et de crosse, poignardé à plusieurs reprises, la victime a été massacrée par ses assaillants. Un policier a dénoncé auprès du Point une «  violence purement gratuite  », qui pourrait être reliée aux guerres entre bandes rivales qui frappent la capitale et sa banlieue. Selon les informations recueillies par le magazine, la présence de MHD sur les lieux du crime «  semble avérée  », ce qui a justifié son arrestation.

MHD déféré devant le parquet pour une affaire de meurtre

La garde à vue du rappeur, qui a commencé ce mardi 15 janvier, a été prolongée. Mohamed Sylla, de son vrai nom, a donc passé sa deuxième nuit au poste. Comme l’indique une source proche du dossier au Parisien, les enquêteurs cherchent à savoir « quel a été le rôle de MHD dans cet homicide ». C’est un véhicule qui relie actuellement l’artiste au meurtre de Loïc K : parmi les auteurs du crime, certains étaient venus à pied, d’autres en voiture. Les policiers avaient réussi à identifier cette dernière : il s’agissait d’une Mercedes de location immatriculée en Allemagne. « Après des recherches au fichier, elle sortait au nom du rappeur, rapporte Le Parisien. La voiture avait d’ailleurs été retrouvée brûlée plusieurs jours après. » Le 6 juillet 2018, le jour du meurtre, MHD se produisait sur scène à Cologne.

Le prolongement de la garde à vue de MHD a contraint son équipe à reporter son concert prévu ce mercredi 16 janvier à Amsterdam. Celui qui était prévu ce jeudi au Luxembourg n’aura pas lieu non plus : comme le révèle LCI ce jeudi 17 janvier, le rappeur et trois autres jeunes suspectés d’être reliés à l’affaire ont été déférés devant le parquet de Paris la nuit dernière. Passé de la cellule du commissariat à celle du tribunal, MHD devrait prochainement être informé de la suite des évènements par le procureur de la République. On saura alors s’il sera remis en liberté ou mis en examen.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire