La CDP met en garde l’Office du Bac

La Commission de protection des données personnelles (CDP) rappelle au Directeur de l’Office du Baccalauréat “l’obligation de protéger les données à caractère personnel des candidats au Baccalauréat”.
Selon L’AS, Awa Ndiaye souligne dans un communiqué que “même si l’Office du Bac, responsable du traitement des données, a toute la liberté de choisir sa technologie, il est toutefois dans l’obligation de garantir le plus haut niveau de sécurité afin de tenir compte de l’intérêt des candidats”.
La CDP souligne que, nonobstant le dispositif légal et réglementaire en vigueur, des responsables de traitement continuent à méconnaître leurs obligations déclaratives et les principes de protection de la vie privée et des données personnelles.
À ce propos, souligne encore le quotidien L’AS dans sa livraison de ce mercredi, Awa Ndiaye prévient que “la loi s’applique indifféremment à toutes les entités publiques ou privées ou individus assumant la responsabilité d’un traitement”.

Laisser un commentaire