Kolda: Désormais, tous les espoirs sont portées vers le mouvement Kolda Debout avec Doura

 

La classe politique koldoise a désormais son nouveau messie. Même s’il se refuse d’être un acteur politique, Abdourahmane Baldé dit Doura fini par faire de l’ombre aux élus de la capitale du Fouladou. La semaine dernière, ce sont plus d’une dizaine de leaders politiques locaux qui ont quitté leurs ex-champions  pour faire allégeance au “jeune qui tient ses promesses.” Et sans qu’il n’ait fait la moindre annonce publique de son entrée politique, ce sont, désormais, des milliers de Koldois qui voient en lui la promesse d’un bel avenir dans la capitale du Fouladou.

C’est la jeunesse koldoise qui l’avait découvert dans les sentiers de l’université de Dakar où il réglait les problèmes des uns et des autres. Les personnes de troisième âge l’ont, à leur tour, adopté. Désormais, c’est tout Kolda qui l’a plébiscité et lui veut un destin national. Et tout cet engouement s’est fait alors, même, que l’homme n’a encore fait aucune déclaration de candidature au moindre poste. De président d’un mouvement qui pose des actions concrète, les vrais “faiseurs de rois” de la région ont décidé de lier leur destin au sien et de faire de lui leur nouveau champion. La semaine dernière, et surtout au cours du weekend, ce sont des dizaines de rassemblements qui se sont tenus dans la capitale du Fouladou pour acter l’adhésion de responsables politiques locaux aux idéaux du mouvement Kolda debout. A Doumassou, un des plus grands et bouillonnants foyers politiques de la commune, ce ne sont pas moins de 5 grands responsables qui sont venus signer leur adhésion à la vision de Doura.

Des conseillères municipales et départementale Yaye Thiaw et Awa Baldé, comme d’ancien responsables politiques d’envergure nationale comme Pape Diaïté, Pacheco, Youssou Camara, Vieux Ba, Houssey Bockoum entre autres….ont fait clairement savoir que, désormais, ils liaient leur destin à celui de Abdourahmane Baldé dit Doura. Et ces ralliement ont surtout été actés le 16 janvier dernier à Doumassou. “Nous avons décidé avec nos bases de rejoindre Abdourahamane Baldé et son mouvement Kolda Debout pour fonder une famille politique dont la seule mission est de se battre ensemble pour un Kolda émergent”, a fait savoir le porte parole du jour, Pape Diaïté.

S’ils en sont arrivés à cette décision qui marque une franche rupture avec leurs anciens mentors, Pape Diaïté a fait savoir que “ce sont les actions concrètes” de Doura qui les a convaincus. Alors que le “jeune” n’a jamais été élu et ne dispose pas des “budgets de guerre politiques”, dont disposent les Dg et autres ministres de la commune, voila que “c’est lui qui règle les dossiers sensibles ici, c’est lui soigne les malades et nourrit les nécessiteux. Alors, pour nous, ces actions-là ne peuvent pas tomber dans l’oubli. Et, c’est pour toutes ces actions-là que nous avons décidé de lier notre destin au sien. Nous irons là où il nous dira d’aller, avec lui.

Laisser un commentaire