Kédougou: l’hippopotame abattu, Me Bamba Cissé crie sa colère

    Kédougou

    L’affaire de l’hippopotame abattu à Kédougou par un chasseur sur ordre du gouverneur a fini de choquer l’opinion. Après Moustapha Diakhaté, c’est au tour de l’avocat Me Bamba Cissé de crier sa colère.

     
    Ce dernier est catégorique : « si cet hippopotame a été abattu alors qu’il était coincé dans une fosse septique à Kédougou, ce sont alors des faits extrêmement graves qui méritent l’ouverture d’une enquête pour que les auteurs soient traqués. L
    hippopotame est une espèce intégralement protégée au sens du code de la protection de la faune qui, en son article 27 in fine, prévoit des peines allant « de 1 à 5 ans pour quiconque abat volontairement des espèces intégralement protégées sans permis scientifique », en tout état de cause, il faut nécessairement qu’une enquête soit ouverte sur ces faits ».

    Laisser un commentaire