Hôpital Principal de Dakar : Cérémonie d’inauguration d’infrastructures : Le Général Sène en mode « Opération Sociale »

Hôpital Principal de Dakar : Cérémonie d’inauguration d’infrastructures : Le Général Sène en mode « Opération Sociale »

Ce vendredi matin, une cérémonie d’inauguration d’infrastructures et d’équipements a eu lieu à l’Hôpital Principal de Dakar. Une cérémonie solennelle dont le programme a été exécuté au pas de charge et réglé comme du papier à musique. Si bien que certains journalistes, habitués à prendre un peu de retard sachant que la plupart des cérémonies officielles ne se tiennent jamais à l’heure indiquée, ont raté le début de l’événement. Rigueur militaire oblige, la cérémonie a débuté à l’heure pile car, à 8h30 la mise en place était terminée et le ministre des Forces Armées, Me Sidiki Kaba est arrivé à 9 heures tapantes comme cela était prévu. Puis, place a été faite aux allocutions. Naturellement celle du Général Momar Sène, Directeur de l’Hôpital Principal, était la plus attendue et ce dernier a été succinct, didactique et pragmatique à souhait.
D’entrée, le Général Sène a tenu à remercier le président de la République Macky Sall pour la confiance qu’il a bien voulu placer en sa modeste personne, surtout pour la mise en oeuvre du Plan Sénégal émergent dans sa déclinaison médicale et sociale. Au cours de son speech, le médecin général, orthopédiste de son état fera savoir que le PSE qui est un nouveau modèle de développement pour accélérer la marche vers l’émergence compte un volet consacré au capital humain, à la protection sociale et au développement durable. Sa première mission est la réalisation du Plan triennal d’investissement de l’Hôpital Principal de Dakar qui s’inscrit également dans le PSE et qui nécessite une participation significative de l’Hôpital lui-même, qui se trouve être un Hôpital d’instruction pour les Armées, un hôpital de référence nationale, sous-régionale et des missions de maintien de la paix des Nations Unies et de la CEDEAO.
Le Général Momar Sène laissera entendre que son souhait le plus ardent dans le cadre de l’exécution de la mission qu’a bien voulu lui confier le président de la République, est de doter l’hôpital d’un plateau médico-chirurgical conforme aux standards internationaux en passant du niveau 3 au niveau 4. Le programme d’investissement triennal qu’il a l’honneur d’exposer permettra, dira-t-il, de garantir aux citoyens un accès équitable aux soins. Dans la foulée, le Général se confondra particulièrement en remerciements à la Banque de l’Habitat du Sénégal qui a bien voulu subventionner l’intégralité des travaux de réfection de la façade principale. C’est ainsi que le DG de la BHS et lui-même ont posé la première pierre pour ces tavaux le 14 mai 2018, travaux de rénovation qui ont coûté au total 158.535.600 Francs Cfa. Selon le Général Sène, ces travaux marquent un volet important du projet de transformation qualitatif de cet établissement de santé de référence plus que centenaire. En effet, le but de ces travaux est de constituer une plate-forme d’accueil humanisée, de sécuriser l’entrée de cette hôpital qui est un vitrine, de rendre l’environnement agréable et digne d’un endroit où l’on entretient la Vie et la Dignité et de contribuer à la préservation de ce patrimoine architectural qui a été construit en 1880, soit il y a 139 ans.
L’inauguration de cette entrée principale est symbolique selon le Général Momar Sène, mais elle résume surtout un « projet inclusif, humanisant, ambitieux et généraux » à l’égard des 1200 travailleurs que compte l’hôpital, des 2000 visiteurs et patients journaliers, des riverains mais aussi des fonctionnaires du building administratif voisin. Selon le Général, Directeur de l’Hôpital Principal de Dakar, la coopération avec la BHS qui a permis la réalisation de ces travaux s’est basée sur des synergies et le partage d’une même vocation sociale, à savoir Soigner pour l’HPD, Loger pour la BHS et Sécuriser pour les deux institutions. Ainsi Principal a balisé la voie pour les autres établissements de santé de notre pays qui devraient s’inspirer de cette idée pour la réalisation d’aménagements similaires.
Il faut signaler que l’implication de la BHS dans cette action de haute portée sociale entre dans le cadre de la politique de Responsabilité Sociétale de cette Entreprise.
Pour terminer le Général Sène a tenu à accorder une mention spéciale au personnel de l’hôpital et aux ouvriers qui n’ont ménagé aucun effort pour la réalisation de ces travaux.
A sa suite le DG de la BHS a pris la parole pour magnifier cette collaboration qu’il souhaite pérenne et qui devrait pouvoir s’étendre à d’autres institutions au profit du Sénégal et des Sénégalais. Et c’est le ministre des Forces Armées, Me Sidiki Kaba qui clôturera les allocutions (lire par ailleurs) avant la coupure symbolique du ruban et une visite de l’hôpital par les autorités civiles et militaires. Ils ont ainsi visité le Centre de consultations externes, le Pavillon Pelletier spécialisé dans les maladies cardio-vasculaires, les Centres de consultation d’Ophtalmologie et d’ORL et le Bloc opératoire entre autres, avant de passer à la signature du livre d’or. Un cocktail fort sympathique a mis fin à cette cérémonie de haute portée.

Laisser un commentaire