Foundiougne : « La victoire de Macky est certaine car l’opposition est très faible… », Moustapha Mbaye

Foundiougne

Texte alternatif de la bannière

Les élections présidentielles du 24 février 2019 est le principal sujet de discussions autour des rencontres. Ainsi, lors d’un reportage, le coordonnateur départemental de la coalition Benno Bokk Yakaar de Foundiougne, Moustapha Mbaye est revenu sur les élections et croit avec « fermeté à une victoire écrasante du candidat Macky Sall » au 1er tour du scrutin dans son fief grâce aux réalisations faites par ce dernier.

Le candidat sortant Macky Sall a fait le tour dans le Ndiambour (Foundiougne, Sokone, Toubacouta) dans le cadre de la campagne électorale où les populations sont sorties massivement pour l’accueillir et le remercier pour ses réalisations.

Parlant de réalisations, le candidat Macky Sall a doté le département de Foundiougne et environs de forages pour permettre aux populations d’accéder au liquide précieux, relier les villes et villages par des pistes, rénover des écoles et centres de santé avec des équipements pour ne citer que ceux là. C’est ce qui fait dire au coordonnateur que « La victoire du candidat Macky Sall dans le département est certaine« .

Mais comment une victoire peut être possible avec une opposition qui n’arrête pas de « hanter » le quotidien du parti au pouvoir des critiques et révélations? Face à cette question, Moustapha Mbaye affirme que « l’opposition est très faible dans le département. Car ce que les populations voulaient comme infrastructures, ils l’ont obtenu sous le régime de Macky Sall et qu’ils n’ont pas besoin d’aller ailleurs« .

En fin, le coordonnateur de Benno Bokk Yakaar est revenu sur les violences pré-électorales qui ont causé des morts et des blessés à Tambacounda entre les militants de Benno bokk Yakaar et ceux du Pur. Moustapha Mbaye en a profité pour lancer un appel surtout aux jeunes que « les violences ne font pas parti du jeu démocratique et ces jeunes doivent être conscient. Le jeu est au niveau des urnes, c’est à dire le jour du scrutin » avant d’ajouter qu' »il condamne les violences« .

Laisser un commentaire