Entretien: « Idrissa Seck est un homme dangereux pour la stabilité du Sénégal », Babacar Touré

Le débat soulevé par l’ancien Premier-ministre d’Abdoulaye Wade continue d’alimenter les polémiques au Sénégal. Et susciter des débats passionnants qui menacent la cohésion sociale. Face aux conséquences de cette querelle née de la supposée prééminence de Bakka sur Makka, Babacar Touré, le directeur de publication de Kewoulo a prêté sa voix aux polémistes. Pour le journaliste-écrivain, « les agissements d’idrissa Seck compromettent gravement la stabilité du Sénégal. »

Cela fait plus d’une semaine que le leader de Rewmi, Idrissa Seck, a fait sa fameuse déclaration polémique. Et comme si les faits venaient de se dérouler aujourd’hui, la pomme de discorde continue de garder toute son acidité. Et son attrait. Après les frères Niasse soutenus dans leurs positions d’excommunier le renégat Idrissa Seck par l’ancien ministre, Bamba Ndiaye, suivis dans la même veine par la sortie musclée du khalife général des Tidiane, c’est la course aux vidéos incendiaires sur Youtube qui préoccupe les Sénégalais. Parce que, malgré le temps, les vidéos sont les unes plus virulentes que les autres, poussant le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, à appeler à la retenue. Et à la sauvegarde du vivre ensemble.

Inquiet de cette situation qui risque de causer des confrontations confessionnelles, le journaliste Babacar Touré -qui était l’invité de la rédaction de Kewoulo- a laissé parler son coeur. Face à Mariama Ka, il a déclaré ne pas être surpris de la posture égocentrique de Idrissa Seck. A en croire le journaliste, « l’ancien Premier ministre est un homme de spectacle qui ne veut vivre que du buzz. Il se croit le nombril du monde. Personne ne connaît rien, c’est lui qui sait tout. » Alors que la plupart des intervenants a choisi son camp -pour ou contre Idrissa Seck, pour défendre un prétendu frère talibé- Babacar Touré a demandé au patron de Rewmi de faire attention à ses propos qui peuvent être lourds de conséquences pour la stabilité de ce pays.

« Quand on représente des gens, quand on porte des voix, on doit savoir de quoi on parle. Idrissa Seck doit se ressaisir pour sauver la paix sociale au Sénégal« , a averti le journaliste.    Outré que les plaisanteries de mauvais goûts d’Idrissa Seck -sur le lieu du pèlerinage- ne cause de fâcheuses conséquences au pays, Babacar Touré a rappelé que « le prophète Mouhamed (PSL) avait interdit à ses compagnons de plaisanter avec la religion, avec le prophète et avec Allah. » Aussi, le patron de Kewoulo a déclaré que « si personne ne trouve rien à dire lorsque Idrissa Seck a fini de flamber le capital sympathie que les Sénégalais pouvaient avoir de lui, nul ne peut se permettre de se taire lorsqu’on voit ce même Idrissa Seck compromettre la sécurité de tous. » 

Alors que le pays coure de réels dangers avec ces vidéos incendiaires balancées à tout va, Babacar Touré a appelé le procureur de la République à agir. « Un pays a besoin de symboles forts. C’est pourquoi j’appelle le maître des poursuites à actionner une enquête judiciaire pour sanctionner, lourdement, les auteurs des vidéos dans lesquelles on insulte d’honnêtes citoyens sous couvert de solidarité confrérique. » Pour Babacar Touré, « c’est pour moins que les propos intolérables de Serigne Moustapha Diakhaté que le sieur Assane Diouf a été arrêté. Et depuis lors, il attend son jugement. » Alors, pour le symbole et pour éviter que les actes isolés posés ça et là ne fassent des émules, le directeur de publication de Kewoulo voudrait que la justice agisse.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire