Elections locales : le pôle des Non-Alignés commande le report pour plusieurs raisons

Elections locales : le pôle des Non-Alignés commande le report pour plusieurs raisons

Dans une adresse à la Commission Politique du Dialogue National, le pôle des Non-Alignés commande le report des élections et invite la commission politique à l’adopter de façon unanime, avant d’expliquer les raisons qui motivent cette position. 

Le Coordonnateur Déthié Faye et ses camarades, appréciant l’évolution du dialogue politique initié par le Ministre de l’Intérieur, suite à sa rencontre avec les partis politiques légalement constitués le 9/5/19 en vue de mettre en place un cadre de concertation sur le processus électoral, constatant avec regret qu’à ce jour, l’ordre des points à discuter ne soit pas encore stabilisé.

Selon eux, il apparait clairement qu’à ce rythme, les objectifs spécifiques retenus dans les termes de référence ne pourront pas être étudiés et faire l’objet de conclusions à prendre en compte dans le code électoral pour l’organisation des élections locales prévues le 1/12/19, alors que l’élection présidentielle du 24/2/19 a fait l’objet de multiples récriminations portant sur le processus électoral et la question controversée du parrainage, entre autres. 

Les dysfonctionnements notés dans le processus électoral, le double filtre aux élections locales qui est une première, l’imprécision dans les modalités de validation et de rejet des listes de candidatures, amènent le pôle des Non-Alignés à considérer qu’organiser des élections avec le code électoral actuel, c’est aller surement à des consultations électorales qui risquent d’être les plus catastrophiques de notre histoire et les plus dangereuses pour la stabilité de notre pays. 

Pour toutes ces raisons, ils considèrent que la commission politique est face à un défi historique qui appelle la responsabilité et le courage politique pour comprendre que l’urgence et la priorité, c’est, de doter notre pays d’un code électoral consensuel à l’image de celui de 1992. 

Considérant qu’un tel objectif ne peut être atteint d’ici le 1er décembre 2019, date retenue pour les élections locales, le pôle des Non-Alignés estime que la prise en charge des intérêts supérieurs du Sénégal commande le report des élections et invite la commission politique à l’adopter de façon unanime.

Laisser un commentaire