Élection FSF – El Hadji Ousseynou Diouf sévèrement critiqué par les internautes

Élection FSF – El Hadji Ousseynou Diouf sévèrement critiqué par les internautes

La crédibilité d’Elhadji Ousseynou Diouf aux yeux des supporters commence à s’essouffler, ces derniers l’ont manifesté ouvertement.

 

Le premier et l’unique sénégalais double ballon d’or africain, idole de sa nation, a reçu une pluie de critiques de la part des amateurs du ballon rond pour avoir donné un avis favorable à un quatrième mandat à la tête de la grande instance du football sénégalais au candidat Augustin Senghor.

Connu pour ne pas avoir sa langue dans la poche surtout concernant la gestion de l’instance faîtière sous l’ère Senghor, l’ancien international sénégalais est devenu méconnaissable. Invité de MNF sur 7TV, le Bad Boy a tout bonnement validé la passe à « quatre » du vice président de la Confédération Africaine de Football à la présidence de la FSF.

« Augustin est un très bon candidat qui doit conduire la sélection sénégalaise à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, Oui je vote Senghor », clame ouvertement Diouf dans un contexte où plusieurs acteurs, observateurs et amateurs du football prônent pour le départ du président de l’Us Gorée. Une prise de position qui a suscité de l’indignation sur les différentes plateformes de wiwsport sur les réseaux sociaux.

« Le plus grand arnaqueur du football sénégalais mais je le comprends, un talent hors pair qui n’a pas préparé sa retraite et malgré les grands contrats qu’il a signé par le passé, les fortes sommes qu’il a gagné et les récompenses individuelles (2 fois ballons d’or africain), ne parvient pas à réaliser ou faire des grands investissements dans le monde du football ou dans d’autres secteurs. Toujours à recherche d’une place pour combler ses besoins financiers ».

« Mani, dans ce pays seule une personne tire les ficelles, les autres ne font que dérouler ce que cette personne veut rien d’autre. Quand on mange dans la maison du roi on est obligé de se soumettre à ces directives. Donc rien d’étonnant c’est la pensée unique qu’on veut nous imposer dans ce pays », fustige un autre.

« Ce n’est plus question de football c’est devenu question de politique et de leurs intérêts pour leurs poche donc Diouf a trahi le football ».

Laisser un commentaire