Economie: A Foundiougne, Macky Sall créé un nouveau carrefour de développement

Economie: A Foundiougne

La visite, au pas de charge, effectuée ce matin par le chef de l’Etat, Macky Sall, dans la région du bassin arachidier a été riche en émotions. Arrivée à 11 heures, à Passy, la délégation présidentielle qui a procédé à la coupe du ruban marquant l’inauguration du tronçon Keur Wally Ndiaye-Sokone est repartie comblée, laissant des populations plus qu’heureuses des réalisations faites. Mais, aussi, soucieuses de leur avenir face à de multiples incertitudes.

Comme promis par le président, Macky Sall, le tronçon Keur Waly Ndiaye-Sokone long de 25,5 kilomètres a été livré ce matin. En compagnie de Gérard Sénac, le directeur général de Eiffage, maitre d’oeuvre des travaux, Macky Sall -qui avait autour de lui des élus locaux du département- a procédé à la coupe du ruban. Lancés en 2015, les travaux de réhabilitation de ce tronçon avait longtemps handicapé la circulation des populations du Saloum, du Niombatto comme celle des voyageurs en partance pour le sud du pays. Une fois cette étape terminée avec son bref discours du chef de projet comme du chef de l’Etat, le top départ a été donné pour rejoindre Foundiougne.

Ici, accueilli par Babacar Diamé, le député maire de la ville et par M. Moustapha Mbaye, le président du conseil départemental de Foudiougne, le président Macky Sall a eu droit à une litanie d’éloges. Des assurances fermes de victoire avec des scores à la soviétique au lendemain de la présidentielle 2019. Pour les administrés de Moustapha Mbaye, la réalisation des routes comme l’érection du pont à péage de Foundiougne sonnent comme la fin du calvaire qui sape le développement de cette contrée depuis bientôt 10 ans. « Alors qu’on a toujours parlé d’autoroute à péage, voila que, chez nous, pour la première fois au Sénégal, on vient ériger un pont à péage« , a fait remarquer Moustapha Mbaye.

Se voulant le porte-parole de ses administrés, Moustapha Mbaye croit savoir que le président Macky Sall a tenu ses promesses faites à Foundiougne. « En 2015, il a réalisé le port de navigation. Et, aujourd’hui, il vient de nous livrer la réalisation du pont à péage. Deux grandes inaugurations pour nous qui n’avions vu les inaugurations qu’à la télé« , s’est réjoui le président du conseil départemental de Foundiougne. Longtemps isolé du reste du pays et ne devant sa survie qu’à un bac fonctionnel, périodiquement, Foundiougne, avec ces nouvelles réalisations, compte sortir de son enclavement. Et de son marasme économique.

Avec la réalisation de ces infrastructures, Moustapha Mbaye est d’avis que « la ville de Foudiougne deviendra un carrefour stratégique » dans la circulation des personnes et de leurs biens comme le commerce régional. « Avec ces infrastructures, Foudiougne permettra de rejoindre facilement la Casamance et la Gambie au sud. Avec ce pont à péage,  on pourra rejoindre la Mauritanie en passant directement par Bambey. Désormais, les commerçants rallier directement le nord du pays via Touba etc. » A déclaré Moustapha Mbaye devant des populations b-plus que reconnaissante. Toute chose qui font dire à Moustapha Mbaye, que le président n’a plus besoin de passer par le Niombatto pour faire campagne. A l’en croire, « ces réalisations parlent d’elles mêmes et suffisent largement de bilan. »

Emu par ces signe de reconnaissance, le président Macky Sall a déclaré: « Ici, je ne crains rien, a clamé le chef de l’État lors du lancement officiel des travaux du pont de Foundiougne. Je sais que je n’aurai aucune difficulté parce que je connais votre engagement et votre affection pour moi. Je sais aussi combien vous savez rendre l’ascenseur à celui qui fait quelque chose de grand pour vous. Donc, merci. Le meilleur est à venir. Je ne dirai rien et je ne commenterai pas, car si je commente, ils diront que le Président fait une campagne alors que je ne suis venu que pour inaugurer et lancer des travaux. »

    

Laisser un commentaire