Dame Babou, ancien journaliste : « Clédor Sène ne devait pas être amnistié »

Dame Babou, ancien journaliste

0

L’affaire Me Babacar Sèye a la dent dure.

Elle revient au goût du jour dans une sortie de l’ancien journaliste de Sud Fm, Dame Babou qui juge irrecevables les sorties médiatiques de Clédor Sène, l’homme dont le nom reste collé, pour toujours, au meurtre de l’ancien vice-président du Conseil constitutionnel en 1993 sous le régime Diouf.

« Dans certains pays démocratiques, on ne devrait même pas pardonner à un assassin. Cette personne ne devait même pas être amnistiée », martèle d’emblée l’invité de Rfm matin, dont les propos sont repris dans le quotidien Vox Populi.

« Ce qui m’étonne au Sénégal, sur nos dirigeants, poursuit-il, c’est que quand don leur signale que telle chose en cours dans un pays développé est bonne à adopter, ils prétextent le manque de moyens. Et quand ils font quelque chose d’anormal et qu’on les interpelle sur la question, ils te disent : même en France, ça se fait ».

Toutes choses qui font dire à l’ancien journaliste que le patron de Clair Vision n’a pas voix au chapitre. Condamné pour le meurtre de Me Sèye et amnistié par le régime Wade, Clédor Sène ne devrait plus intervenir dans le débat public, réclame l’ancien journaliste qui avait couvert son procès. « Pour le simple fait qu’il ait reconnu les faits qui lui sont reprochés- lui et ses coaccusés -, aujourd’hui, il ne devrait même pas parler.

Parce qu’il a reconnu avoir tiré sur une voiture où se trouvaient deux personnes. Ce qu’on pourrait qualifier de tentative de meurtre, avec association de malfaiteurs, utilisation de véhicule, guet-apens, toutes les circonstances aggravantes. Mais c’est comme si le verdit avait été négocié à cette époque. Ce qui fait qu’aujourd’hui, il est perçu comme un héros au risque de servir d’exemple à nos enfants », déplore-t-il.

Auteur:  (Vox Populi)

Laisser un commentaire