Covid-19/ virements de crédits : Aliou Sall veut zapper les Conseils municipaux

La loi d’habilitation a été adoptée, hier, à l’unanimité, par l’Assemblée nationale. Le président de l’Association des maires du Sénégal,

Aliou Sall demande au président de la République de permettre aux maires du Sénégal de pouvoir faire des virements de crédits sans demander l’aval du conseil municipal. Aliou Sall, invité ce jeudi de l’émission Dakar-direct sur IRadio,  estime que cette mesure est nécessaire puisse qu’ils seront dans des procédures d’urgences.  

Contribution de l’AMS à hauteur d’un milliard

En outre, Aliou Sall a révélé que l’Association des maires du Sénégal compte contribuer à hauteur d’1 milliard de Fcfa. « L’Association des maires du Sénégal a lancé un appel à tous les maires pour que chaque commune puisse participer au minimum à hauteur de 1 million de Fcfa. Nous sommes 557 communes, mais il y a certaines communes qui pourraient participer davantage. A titre d’exemple, la ville de Guédiawaye a participé déjà pour 5 millions de Fcfa et je sais que la ville de Dakar va participer pour beaucoup plus, la ville de Pikine elle, a participé pour 25 millions Fcfa ».


Le maire de Guédiawaye s’est aussi prononcé sur l’aide de l’Etat destiné aux populations. En fait, l’Etat a décaissé 69 milliards pour aider ses citoyens. Des vivres seront distribués. Cependant, Aliou sall estime qu’il y a des défis à régler en amont.


« Pour le moment, il y a un défi pare qu’il s’agit de transporter 196 000 tonnes de vivres et ça veut dire pas moins de 6 000 mouvements de camions et donc ce défi logistique-là, il appartient au gouvernement de le relever. Le défi aussi c’est le défi de la distribution et il y a des structures qui sont rodées pour cela et les maires vont jouer un rôle pour faire en sorte que les destinataires puissent en bénéficier ».

Laisser un commentaire