Covid-19: Deux cas positifs signalés à l’hôpital de Pikine, des agents confinés chez eux

DADAAB, KENYA - JULY 22: Patients occupy a ward for malnourished refugee children in the Medecins Sans Frontieres Hospital in the Dagahaley refugee camp which makes up part of the giant Dadaab refugee settlement on July 22, 2011 in Dadaab, Kenya. The refugee camp at Dadaab, located close to the Kenyan border with Somalia, was originally designed in the early 1990s to accommodate 90,000 people but the UN estimates over four times as many reside there. The ongoing civil war in Somalia and the worst drought to affect the Horn of Africa in six decades has resulted in an estimated 12 million people whose lives are threatened. (Photo by Oli Scarff/Getty Images)
Le personnel de santé de l’hôpital de Pikine est réduit, depuis le 18 mai dernier, informe L’As. Qui indique qu’à l’origine de cette situation : le diagnostic de deux cas qui se sont révélés positifs au Covid-19. Il s’agit de deux personnes âgées qui prises en charge au service de médecine interne de l’hôpital.
La première patiente a été transférée au centre de traitement des épidémies de l’hôpital Aristide Le Dantec et le second patient est interné, depuis hier, en réanimation au centre de l’hôpital de Fann, ajoute L’As.
Ainsi, les autorités de l’hôpital de Pikine ont confiné à domicile le personnel médical et paramédical qui a eu un contact avec les deux malades. Le service a été désinfecté.

Laisser un commentaire