Clédor Sène à Touba : « Le bloc gazier de Diourbel est vendangé… L’État a greffé au contrat d’exploitation des ramasse-miettes de 600 millions… Ce que Petrosen gagne… »

Clédor Sène à Touba : « Le bloc gazier de Diourbel est vendangé...

0

Si Clédor Sène est à Touba, c’est tout sauf pour battre campagne en faveur de la liste pour les législatives où il figure à la quinzième place sur la nationale. C’est du moins ce qu’il a dit aujourd’hui à Mbacké. Clédor était dans la cité religieuse pour parler du bloc gazier Diourbellois et il a eu à s’entretenir avec beaucoup de chefs religieux dont un fils de Serigne Fallou Mbacké et des Mbacké-Mbacké connus dans le milieu politique.

Membre de  »GUINDI ASKANWI-Claire vision », Clédor Sène s’est évertué à mettre à nu le deal qui enveloppe l’exploitation du bloc gazier de la région, des sommes d’argent perçues astucieusement par les signataires des contrats et l’énorme manque à gagner des collectivités locales oubliées dans le partage des dividendes.  » La région de Diourbel est un bloc pétrolier et gazier mis en évidence depuis les années 80 jamais exploitées. Depuis 2013, un permis a été donné avec AZ Petroleum. Toutes les données techniques ont été affinées pour attester de l’effectivité des ressources. Seulement dans le contrat signé, Il y a des aspects attentatoires aux intérêts des Sénégalais ». Pour cause, poursuit Clédor Sène,  » l’Etat  du Sénégal a greffé au contrat des dispositions ramasse-miettes avec un bonus de signature de 600 millions à se partager. Ce qui est inacceptable, selon lui,  c’est que ces sommes sont collectées et versées à Petrosen ».

Et là était déclinée la première anomalie. La deuxième anomalie est, dit-il, le fait que nulle part la qualité de titre foncier de Touba n’ait été fait mention dans le document. Et la troisième anomalie, la nébuleuse qui entoure ces 300 000 dollars versés chaque année obligatoirement par AZ Petroleum au titre de remboursement de l’investissement. Clédor Sène d’expliquer que la région devrait recevoir 15 dollars par an à titre de loyer superficiaire sur les 14 contrats. Il demandera que les calculettes soient mises à contribution pour faire le total par rapport aux 17 265 kilomètres-carrés qui représentent la superficie de Diourbel. Cette manne financière est payée à Petrosen à la place des collectivités. Il s’étonnera de l’effectivité de cette somme de 200 000 dollars par an versés pour achat de matériels informatiques pour le ministère des mines.

Une autre astuce du Gouvernement selon Clédor Sène… Au titre de remboursement des coûts pétroliers 60 barils sur 100 sont cédés. Petrosen prend 10. Les 30 barils restants sont partagés avec l’État …Et sur la quinzaine qui revient au Sénégal,  il y a obligation de défalquer une imposition.

Au moment où ces dénonciations sont faites, Clédor Sène assure que AZ Petroleum a investi 15 milliards dans les réserves de Diourbel et a foré 4 puits. Au préalable, il signifiera que les contrats en question sont signés collégiallement par le Président Macky Sall et son Premier Ministre d’alors Abdoul Mbaye. D’autres documents qu’il brandira et dont copies ont été remises à Dakaractu, ont été paraphés par les ministres Aly Ngouille Ndiaye et Maïmouna Ndoye Seck.

 

Laisser un commentaire