Avec ce cinglant démenti : Habib Sy gâche, forcément, la toilette de Maïmouna Ndoye Seck en direction de l’inauguration de l’AIBD

Avec ce cinglant démenti : Habib Sy gâche, forcément

0

C’est un cinglant démenti apporté l’ancien Directeur de Cabinet, ministre d’Etat. En effet, après que la ministre des Transports aériens a affirmé que l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) est un projet du président Abdou Diouf, Habib Sy est vite monté au créneau. Pour catapulter Maïmouna Ndoye Seck dans les cordes et lui dire qu’elle a tout faux.

En ma qualité de témoin de l’histoire, je ne pourrais garder le silence. “Aussi, voudrais-je rappeler à madame la ministre, que j’étais le directeur de cabinet de Me Abdoulaye Wade, ministre d’Etat au prés du président de la République, dans le gouvernement de majorité présidentielle élargie du président Abdou Diouf, de 1995 à 1998”, explique, de prime abord, l’ancien maire de Linguère.

Poursuivant, il ajoute : “le projet d’un nouvel aéroport faisait partie de son important programme. Le ministre d’Etat Abdoulaye Wade le proposa au président Abdou Diouf, qui donna son accord.

A l’époque, le ministre d’Etat déploya d’énormes efforts avec une ferme volonté de réaliser le projet. Finalement, une grande société américaine dénommée Strategic Partners Group accepta de l’accompagner. La maquette fut réalisée et remise au président Abdou Diouf”.

Désireux de convaincre l’opinion, Habib Sy fait noter que “les premières études pour la construction de l’aéroport furent réalisées sur le site de Keur Massar.

Mais, dit-il, “les experts conclurent, que l’orientation du vent ne permettait pas d’y réaliser un aéroport. Le ministre d’Etat Abdoulaye Wade leur donna instruction d’étudier le site de Diass. Les résultats furent positifs.

Avant que le projet ne commence à être réalisé, le ministre d’Etat Abdoulaye Wade décida de sortir du gouvernement. Donc, c’est tout naturellement qu’il décida de le réaliser, quand il accéda au pouvoir en 2000?.

Aussi, Habib Sy balance-t-il à la figure de Maïmouna Ndoye Seck : “Madame la ministre telle est la « vraie histoire. Tout le reste n’est que de l’histoire».

Reste, maintenant, à savoir pourquoi la ministre a fait cette sortie? A-t-elle parlé d’un sujet qu’elle ne maîtrise pas. Ou a-t-elle tronqué l’histoire, de manière volontaire, libre et consciente? Autant de questions auxquelles seuls Dieu et Maïmouna Ndoye Seck ont des réponses.

Actusen.com

Laisser un commentaire