Chavirement d’une pirogue au large des Almadies : Déclaré mort, le convoyeur finalement arrêté

Pape Madou Mbengue, capitaine de la pirogue transportant des migrants qui avait chaviré au large des Almadies, fin octobre 2020, a finalement été arrêté. Déclaré mort suite à une collision avec le patrouille « Sangomar », le convoyeur de la pirogue était bien en vie.

Selon Libération qui donne l’information dans son édition de ce lundi 22 février, il a été cueilli par la Division des investigations criminelle (Dic), suite à une plainte d’un candidat au voyage du nom de Gora Ndiaye.

En effet, ce dernier a actionné les limiers pour un vol portant sur des numéraires. L’accusé, un certain Gora Diagne. Les constatations ont permis de découvrir que c’est Pape Madou Mbengue qui avait substitué, sur sa demande, par son neveu Gora Ndiaye.

Après la collision survenue dans la nuit du 25 au 26 octobre dernier, Pape Madou Mbengue était parvenu à atteindre le rivage à la nage et a laissé croire qu’il était mort. Ainsi, il était allé se réfugier à Kafountine où il préparait un voyage clandestin par voie maritime.

Faisant partie des 80 candidats, qui ont chacun versé 400 000 F CFA, Gora Diagne a attendu la nuit pour dérober la somme de plus de 4 millions F CFA que le mis en cause avait déjà encaissée.

Après la collision, Pape Madou Mbengue était parvenu à atteindre le rivage à la nage et a laissé croire qu’il était mort. A cet effet, il était allé se réfugier à Kafountine où il préparait un voyage clandestin par voie maritime. Faisant partie des 80 candidats, qui ont chacun versé 400 000 F CFA, Gora Diagne a attendu la nuit pour dérober la somme de plus de 4 millions F CFA que le mis en cause avait déjà encaissée.

Lors de son interrogatoire, Gora Ndiaye a révélé, sachant qu’il était recherché et pour ne pas prendre de risque, Pape Madou Mbengue lui a demandé de se substituer à lui en déposant plainte.

Laisser un commentaire