CAN 2019: L’Algérie de Djamel Benmadi championne d’Afrique devant le Sénégal

CAN 2019: L'Algérie championne

Les rideaux sont tombés ce soir sur la 32 ème édition de la coupe d’Afrique des Nations. Au Caire où se jouait la finale, ce sont les Algériens qui se sont emparés du trophée continental en battant le Sénégal par le plus petit des scores, 1-0.

Ça devait être une revanche pour le Sénégal et, en prime, l’occasion rêvée de soulever la coupe d’Afrique des Nations, une coupe qui n’a jamais pris la direction du pays de la Téranga. Mais, cette rencontre d’aujourd’hui a été la confirmation sinon de la suprématie, du réalisme d’une équipe présentée comme un petit poucet, parce que s’étant retrouvée sous les projecteurs par un pur hasard, et qui est, au moment du couronnement de ce tournoi, montée sur la plus haute des marches du podium de ce championnat d’Afrique des Nations. Loin derrière le Sénégal, première équipe africaine au classement Fifa, l’équipe de Djamel Belmadi a confirmé, ce soir, que les statistiques des experts du football peuvent ne pas valoir parole d’évangile.

Après avoir battu le Sénégal qui partageait leur poule, les camarades de
Raïs M’Bolhi ont crânement disputé chacune de leurs matchs. En quart de finale puis en demie finale, avec notamment ce superbe but réalisé par Riyad Mahrez à la toute dernière minute face à une brillante équipe nigériane qui croyait en ses chances. Constituée d’un collectif qui a très tôt décidé de marquer son passage d’une empreinte écrite en or, l’équipe d’Algérie s’est fondée sur des individualités comme Yassine Brahimi, Fégouli, Belaïli etc…pour écrire leurs noms dans le marbre de l’histoire.

Ce soir, ce sont ces jeunes que personne n’avait vu venir qui ont gagné la coupe d’Afrique des Nations. Et pour se retrouver sur ce trône du football africain, ils ont aussi bénéficié d’un coup de chance extraordinaire que seul le football permet en marquant un but hasardeux que tous croyait sortir du cadre et qui s’est subitement retrouvé dans les cages de Alfred Gomis. Pour le reste du match, les Sénégalais auront dominé la rencontre sans jamais concrétiser leur suprématie.

Laisser un commentaire