Bac de Farafégny : L’enfer de la traversée !

Bac de Farafégny :

La situation en Gambie n’a pas beaucoup évolué malgré le départ de Jammeh et l’avènement d’un nouveau président et l’espoir de la construction d’un pont pour relier la Gambie au Sénégal.

En attestent les difficultés vécues quotidiennement par les voyageurs qui souhaitent traverser le fleuve Gambie pour se rendre en Casamance ou effectuer le trajet inverse.

Dans un dossier consacré à  la question et intitulé «Traversée du bac de Farafégny en Gambie : L’insoutenable calvaire des voyageurs», nos confrères de Vox Populi relaient le coup de colère des usagers du bac, qui dorment   la belle étoile, perdent des journées entières pour emprunter le seul bac fonctionnel qui n’embarque qu’à  13 h.

« Une situation inadmissible, qui est une machination pour que nous dépensions notre argent», proteste un abonné de l’axe Dakar-Ziguinchor.

Dans l’impossibilité de traverser le bac, les heures d’attente semblent s’éterniser pour les usagers du bac de Farafégny, qui dorment à  la belle étoile. Contraints de louer des huttes de fortune pour s’abriter. Ce qui occasionne des dépenses supplémentaires, et occasionnellement des vols, la nuit.

Ce que dénoncent ceux qui en sont victimes, comme ces camionneurs pour qui, rester bloqués pendant 10 jours sans faire la traversée, impacte négativement sur la marchandise convoyée. Sans mentionner les dépenses supplémentaires.

 

L’achèvement des travaux du pont lancés en mars 2017, devrait faire oublier ce calvaire qui perdure et se renouvelle chaque jour pour les voyageurs, surtout en cette veille de fête de tabaski où se rendre en Casamance, par le bac, relève d’un chemin de Croix.

Auteur: SenewebNews – Seneweb.com

Laisser un commentaire