Après l’affaire du PRODAC, Mame Mbaye Niang sur un autre scandale

Après l'affaire du PRODAC Mame Mbaye Niang sur un autre scandale

Après l’affaire Prodac, un autre scandale en vue. Le projet de domiciliation du fonds touristique dans le cabinet de Mame Mbaye Niang fait jaser Leral Askan Wi. « Il n’est pas question de remettre ce fonds au ministre du Tourisme alors qu’il est actuellement empêtré dans le scandale du Prodac dont les Sénégalais attendent toujours des éclaircissements. »

Comme le fonds de promotion génère des milliards, « Mbaye Prodac veut tout faire par la mise en place d’un nouveau code, capturer cette manne financière. Ce que les Sénégalais n’accepteront pas et particulièrement les acteurs du secteur qui sont sur le pied de guerre », prévient Oumar Faye, dans un communiqué.

Il ajoute: « Mbaye Prodac serait devant les tribunaux pour s’expliquer sur ce scandale de 29 milliards qui n’a pas encore livré tous ses secrets. Ce qui est inexplicable dans cette situation est le fait que les voleurs de poule et de bétail sont traqués et sévèrement châtiés par la Justice alors qu’au même moment des voleurs de milliards sont célébrés, chouchoutés et protégés. C’est inacceptable !  »

Pétition pour exiger la lumière sur les 29 milliards du Prodac

A ce rythme,  poursuit-il, il  sera incontestablement l’un des fossoyeurs de ce régime car son image ne passe plus au sein d’une bonne frange des populations indignées par l’impunité dont jouit cet individu. Le leader de Leral Askan Wi se demande Mame Mbaye Niang ne détient pas des secrets qui, dévoilés éclabousseraient la République ? Parce que, dit-il,  la logique voudrait qu’un ministre accusé soit demis de ses fonctions et traduit devant les tribunaux.

D’ailleurs, une pétition est en gestation avec toutes les forces vives de ce pays pour faire la lumière sur la destination des 29 milliards du Prodac ainsi que la publication des noms des bénéficiaires de cet argent destiné aux jeunes du Sénégal. « Au delà de la décision de la Cedeao, le rapport qui accable Mame Mbaye Niang suffit à relâcher Khalifa Sall », conclue -t-il.

Laisser un commentaire