AIBD : les gendarmes accusés d’excès de zèle sur des agents… provoquant des retards sur les vols

AIBD : les gendarmes accusés d’excès de zèle sur des agents... provoquant des retards sur les vols

De la tension entre agents de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) et les gendarmes qui assurent la sécurité de l’infrastructure. Ces derniers sont accusés de comportements abusifs qui risquent de plomber le bon fonctionnement.

« Des gendarmes zélés ignorant le fonctionnement de l’aéroport font la pluie et le beau temps et instaurent un climat tendu avec les travailleurs de la plateforme », nous informe une source.

Notre informateur de poursuivre: « Des gendarmes récemment affectés à AIBD non contents de se limiter à faire observer les mesures visant à porter le gilet fluorescent sur la piste vont retrouver des agents exerçant à l’aéroport jusque dans leurs salles de repli et de prière pour leur imposer le port du gilet. Ils retirent les badges de ceux n’ayant pas porté ou refermé leur gilet. Cette situation crée une vive tension à l’aéroport car les agents dont les badges sont retirés ne peuvent pas accéder à l’aéroport, donc ne peuvent pas vaquer à leurs occupations professionnelles ». 

Selon notre source, cet excès de zèle des gendarmes a pour conséquence directe, « un manque d’effectifs pour le traitement des vols, ce qui va à coup sûr causer des retards sur les vols tout en mettant les agents dans une colère noire parce que justement ces jours non travaillés seront défalqués de leur salaire. Il est temps que l’autorité prenne ce problème à bras le corps ».

Notre interlocuteur recommande aux autorités de prodiguer une formation appropriée aux gendarmes avant de les affecter à l’Aibd. 

La source dit avoir tenté de joindre le responsable communication de la gendarmerie pour avoir leur version. En vain.

Laisser un commentaire