Affaire Saër Kébé: la détention est devenue arbitraire

    saër kébé

    Texte alternatif de la bannière

    Incarcéré depuis 2015 pour apologie du terrorisme, Saër Kébé menace d’observer une grève de la faim, pour exiger l’ouverture de son procès. Au moment où sa famille plaide la clémence, le Forum du justiciable dénonce une détention arbitraire.

    « Il faudrait que le juge prenne toutes ses responsabilités pour libérer Saër Kébé. Aujourd’hui, il doit être libéré, parce que sa détention est devenue arbitraire », a martelé le président Babacar Ba sur les ondes de la Rfm.

    Laisser un commentaire