Affaire Khalifa Sall: L’Ums dément et condamne les propos de Pape Alé Niang

Affaire Khalifa Sall: L’Ums dément et condamne les propos

Le bureau de l’Union des magistrats du Sénégal s’insurge contre les propos tenus par le journaliste pape Alé Niang dans sa chronique du 13 décembre 2017, diffusée dans la presse en ligne.

En cette occasion, dénoncent Souleymane Teliko et ses collègues, il a cité plusieurs personnes, dont des magistrats, qu’il accuse d’avoir, à l’occasion d’une réunion tenue au Palais de la République, planifié l’arrestation, l’inculpation et le jugement de Khalifa Ababcar Sall.

Dans la note parvenue à EnQuête, l’Ums renseigne avoir interpellé «les collègues concernés. Qui ont tous formellement démenti avoir pris part à une telle rencontre». De ce fait, il «condamne fermement de tels propos qui, non seulement portent gravement atteinte à l’honorabilité des magistrats, mais contribuent à jeter le discrédit sur l’institution judiciaire tout entière ».

Teliko et ses collègues de rappeler que la justice est le socle de l’Etat de droit et que nul n’a intérêt à la fragiliser. Ils invitent donc à « la sérénité ainsi qu’au sens des responsabilités ».

Laisser un commentaire