Affaire Khalifa Sall: Bamba Fall a donné les noms des bénéficiaires de la caisse d’avance

Affaire Khalifa Sall: Bamba Fall a donné les noms des

Après avoir longtemps fait profil bas et fait dans la menace de divulguer les noms des bénéficiaires de la générosité de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, les amis de Khalifa Sall sont passés à la vitesse supérieure. Face au journaliste Pape Alé Niang, Bamba Fall a fait feu de tout bois.

Les journalistes comme l’opinion publique en rêvaient, les bénéficiaires le craignaient terriblement. Le mauvais vent de la dénonciation a commencé à souffler dans la presse et à faire trembler des « indigents » devenus de « grands dignitaires de la République ». Face au journaliste Pape Alé Niang, Cheikh Bamba Fall, le bras du maire de Dakar et édile de la commune de la Médina, a brisé le silence. Il a déclaré que de nombreuses personnalités de la presse, du Showbiz, de la culture et du monde politique ont eu à bénéficier des fonds de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Bien qu’un tribunal régulier soit saisi, le maire de la Médina a annoncé n’avoir aucune confiance en la justice du fait que le procureur ait déjà commencé à montrer les couleurs de sa partialité avant que l’ouverture du procès. Pour lui, il n’appartenait pas à l’Etat de poursuivre Khalifa Sall, par le canal de l’agent judiciaire de l’Etat. « C’est l’argent de la mairie de Dakar. Et Dakar a clairement dit toute sa satisfaction quant à la gestion des fonds de la caisse d’avance« , a déclaré le maire de la Médina. Aussi, Cheikh Bamba Fall ne comprend pas l’activisme du gouvernement à faire condamner Khalifa Sall; sinon que le désir aveugle de le rendre inéligible.

« J’étais à Reubeus quand Khalifa a été introduit, nuitamment, en prison. Pour montrer leur précipitation, c’est un dépôt de produits alimentaires de la prison qui a été réaménagé pour faire de la place à Khalifa Sall, en prison« , a rappelé Bamba Fall. Aussi, s’il comprend la volonté du président Macky Sall d’écarter un adversaire gênant à la future présidentielle, Cheikh Bamba Fall ne comprend pas la complicité de Ousmane Tanor Dieng et de Moustapha Niasse, deux hommes qui ont contribué à la formation du maire de Dakar.

Déçu par le manque de solidarité envers Khalifa Sall, actuellement en détention pour détournement de fonds publics et abus de confiance, Bamba Fall a déclaré que de hauts dignitaires ont bénéficié des largesses de Khalifa Sall. Malheureusement, ce sont ces personnes-là qui, aujourd’hui, jettent le maire de Dakar en pâture. Parmi ces bénéficiaires des largesses de Khalifa Sall, Bamba Fall a cité les noms de Yakham Mbaye, l’actuel directeur général du journal gouvernemental, « Le Soleil » et pourfendeur remarqué du maire emprisonné.

« Yakham Mbaye a bénéficié, tous les ans, de la somme d’un million de f CFA de la caisse d’avance, c’est lui même qui me l’a dit et répété pour marquer sa reconnaissance envers Khalifa Sall », a déclaré Bamba Fall. Comme Yakham Mbaye, Ousmane Tanor Dieng, Mimi Touré, Abdou Mbow, le grand Sérigne de Dakar, Benoît Sambou, Mbaye Ndiaye des Parcelles Assainies, des membres du bureau politique du PS comme Mame Bounama Sall, le responsable des jeunesses socialistes comme son épouse, Boundaw, actuellement employée de la mairie.

Laisser un commentaire