Affaire Bath, rejet de ses Listes… : Yewwi bande les muscles

L’opposition dite radicale réunie sous la bannière de la coalition Yewwi Askan wi a dénoncé, le week-end dernier, la série de rejets de ses listes. Elle a également  déploré la convocation de Dias. Sonko, Khalifa et Cie ont appelé à la mobilisation. En face, la coalition au pouvoir appelle à la riposte. 

Ca promet de chaudes empoignades dans les jours à venir, entre pouvoir et opposition. L’opposition dite radicale avec sa coalition Yewwi Askan wi annonce une forte mobilisation pour dénoncer le rejet de certaines de ses listes par l’autorité et la convocation du candidat de Yewwi pour la ville de Dakar devant la justice.

Le leader de Pastef qui appelle Barthélémy Dias à ne pas déférer à la convocation de la Cour d’appel dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf, invite la jeunesse à faire face et à se mobiliser contre la «dictature».

 «Nous allons poursuivre les responsables administratifs responsables de ces forfaitures pénalement et administrativement», déclare Ousmane Sonko. Et d’ajouter: «La justice sénégalaise est manipulée. Une justice qui n’a aucune personnalité. Je veux dire à cette justice-là, que Barthélémy Dias sera le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi à Dakar». Le leader de Pastef affirme que s’il était Barthélémy Dias, il n’allait pas déférer à cette convocation. «Et s’il compte répondre, j’appelle toute la jeunesse sénégalaise et toutes les populations à l’accompagner jusqu’au tribunal et à se mobiliser», poursuit Ousmane Sonko.

Le leader de Taxawu Ndakaru, Khalifa Sall, appelle aussi à la mobilisation de tous les militants pour faire face. «Nous appelons tous les camarades à ne pas baisser les bras. Personne ne sera épargné des actions que nous engagerons. Toute personne dont la main serait impliquée dans cette forfaiture, nous l’attaquerons. Parce que les élections locales seront déterminantes pour la présidentielle de 2024. Donc, tout le monde doit comprendre les enjeux», affirme l’ancien maire de Dakar.

source Walfnet

Laisser un commentaire