Accusé de viol suivi de grossesse, l’homme de 75 ans réclame un test ADN et se dit impuissant depuis 2017

Alioune Guindo Sarr est accusé de viol suivi de grossesse par une fille de 16 ans. Depuis l’enquête préliminaire, le vieux de 75 ans n’acceptait toujours pas la paternité de l’enfant. Il a fait face au juge des Flagrants délits de Dakar mardi et demande une liberté provisoire pour les besoins du test dont il est prêt a financer à hauteur de 350.000 Fcfa. Il explique que deux éléments peuvent prouver son innocence, un test ADN et un examen en virologie. Car d’après ses dires, il souffre d’impuissance sexuelle depuis 2017.

Le journal L’AS de ce 5 août révèle que M.D. a accouché d’un garçon qui porte le nom de Bassirou Sarr.
Le tribunal a accédé à la demande du mis en cause. 15 jours ont été accordés au présumé coupable, Alioune Guindo Sarr, pour effectuer les tests. Ainsi, l’audience est renvoyée jusqu’au 18 août prochain .

Laisser un commentaire