Stade non-homologué : Matar Ba, “Il faut comprendre que l’héritage est lourd”

Stade non-homologué : Matar Ba, "Il faut comprendre que l'héritage est lourd"

Après avoir mis le Sénégal dans une situation que certains qualifient de honte, suite à la non-homologation du Stade Lat Dior par la Fifa, le ministre des Sports Matar Ba s’est fait invité hier au journal du 20h de la Rts pour s’expliquer. Mais après 8 ans au pouvoir, le patron des Sports au Sénégal n’a pas trouvé mieux que d’indexer le régime d’Abdoulaye Wade pour justifier ce qui est arrivé au Sénégal.
 
“Il faut comprendre que l’héritage est lourd. Nous avons hérité d’un pays qui n’avait pas d’infrastructures sportives suffisantes. Il y avait le stade Léopold Sédar Senghor, mais ce n’était pas suffisant”, a déclaré Matar Ba.
 
Le ministre dit même avoir déjà attiré l’attention sur le fait que le Sénégal allait traverser une période sensible. Car, il fallait fermer le seul stade international du Sénégal.
 
Matar Ba a également brandi la pandémie de Covid-19 comme argument. “La Chine a été le premier pays a été frappé par Covid-19. Le travail a été arrêté. Ce qui explique le retard”, celui qui est considéré comme principal responsable, avec Augustin Senghor le président de la fédération de football, de cette “humiliation” du Sénégal.
 
D’après lui, d’ici quelques mois, le Sénégal pourra se gargariser d’avoir le stade le plus moderne de la sous-région, pour ne pas dire du continent.

Laisser un commentaire