Urgent: Après de nombreuses polémiques, l’épouse du sergent chef a formellement reconnu le corps de Fulbert Sambou

Le sergent-chef Fulbert Sambou ne serrera plus, dans ses bras, sa charmante épouse. Après avoir longtemps espéré le contraire, Oulèye Diatta s’est, ce soir, résignée de l’évidence. Arrivée à Dakar, hier dimanche, c’est ce lundi qu’elle a, finalement, obtenu l’autorisation de se présenter devant la dépouille qu’on lui a présenté comme étant celle de son mari.

Pour rappel, ce sont les frères Sambou qui avaient été appelés à venir identifier “un corps sans vie que des pêcheurs avaient apercu flotter dans les encablures du Cap Manuel” et fait récuperer par les Sapeurs-Pompiers. Acheminé à l’Hopital Général de Grand-Yoff, le corps a été conduit à la morgue de l’HMO avant de finir son voyage dans les tiroirs de l’hopital Principal. C’est les frères Sambou avaient déclaré reconnaitre ce corps qu’ils aveint dit, à deux reprises, ne pas reconnaitre; en faisant appel à la femme qui leur avait donné un indice permattant l’identification de Fulbert.

En disant avoir reconnu le corps de Fulbert, son frère Fréderic Sambou et les siens venaient de mettre fin à la hantise de nombreux Sénégalais, choqués que des militaires, de surcroits de corps strétgiques, puissent diaparaitre en plein coeur de Dakar et pleine zone militaire”, avaient exigé de l’Etat toute la lumière. Pendant ce temps, à Ziguinchor où elle était, Oulèye Diatta qui ne croyait pas à la thèse de la noyage lors d’une partie de pêche -elle n’y croit toujours pas- a rejoint Dakar pour voir de visu ce fameux corps. Finalement, la mort dans l’ame elle s’est résulu à admettre l’évidence. “Je suis fatiguée par tout ça. Je m’en remets à Dieu et accepte la décision de la famille.” A-t-elle lancé lors de la petite assemblée famililae tenue aujourdhui à Keur Massar.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE