Transhumance de Aïssata Tall Sall: la réponse piquante de Ousmane Sonko

Transhumance de Aïssata Tall Sall

 

Le leader du pastef était à Podor pour sa caravane à l’intérieur de la région. Accueilli par une grande mobilisation, la confiance de ce dernier est exprimé. Ousmane Sonko explique qu’avant qu’il arrive à Podor il a appelé le maire qui est un « frère et un ami », a envoyé ses délégués pour l’accueillir. Sonko a ses croyances et c’est de respecter les choix politiques et la liberté d’expression.

« Celui qui croit avoir un militant très connu dans une région, se trompe lourdement en pensant qu’il va gagner cette localité« , affirme le patriote devant les Podorois. Il explique qu' »il pensait qu’il était dans un village. Si ce n’était pas les lampes portables et les caméras, Podor serait sans lumière », se désole Ousmane Sonko.

Sur ce, il ajoute « Je connais les problèmes de Podor dans tous les plans : sur le plan agricole, sur le plan de financement, les difficultés liées à l’acheminement des produits récoltés qui peinent à être vendus, etc. ».

S’adressant à la jeunesse, le leader de Pastef et candidat de la coalition « Sonko Président », a ému cette couche sociale en ces termes : « La jeunesse podoroise souffre et c’est très grave. Quand ils partent étudier à Dakar ou à Saint-Louis, ces jeunes rencontrent des conditions difficiles« .

Dans son ouvrage intitulé « Solution », Ousmane Sonko a pris consacré plusieurs lignes pour « résoudre ce problème ». En conclusion, il a profité pour donner quelques conseils à la population « d’aller voter et de surveiller les bureaux de vote« .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE