Terrorisme présumé : un juge français envoie la SDAT à Dakar pour interroger un Sénégalais en secret

Terrorisme présumé : un juge français envoie la SDAT à Dakar pour interroger un Sénégalais en secret

Mamadou Diaou, arrêté, à Dakar depuis le 18 août 2016, a été entendu par deux (2) officiers de la Sous-direction anti-terroriste (Sdat), un démembrement de la police judiciaire française. Selon le journal « Libération », les enquêteurs agissaient dans le cadre d’une information judiciaire ouverte à Paris pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes mettant en cause un habitant de Chartres, J.B. alias « Abu Imran », ses deux épouses et Mamadou Diaou.

En effet, le juge Nathalie Poux, en service au tribunal de Paris, a discrètement dépêché à Dakar, deux enquêteurs de la Sdat aux fins d’interroger Mamadou Diaou. Des sources français autorisées renseignent que Diaou est visé par une information judiciaire pilotée par Nathalie Poux pour des faits de terrorisme qui met aussi en causse J.B., habitant à Chartres ainsi que ces deux épouses.

Laisser un commentaire