Election 24 Février : le territoire national sous haute sécurité

Election 24 Février

Texte alternatif de la bannière

A quelques petites heures du rendez-vous tant attendu, le territoire national est sous haute surveillance. Ainsi, au terme d’une rencontre avec ministérielle avec des généraux et autres autorités administratives, environs 8000 policiers vont veiller à la sécurité et des populations et du scrutin afin d’éviter tout incident.

Au terme d’une ultime réunion tenue hier vendredi, le Directeur général de la police nationale, Ousmane Sy et les éléments de sa task-force, dont le Directeur de la Sécurité publique, Abdoulaye Diop, ont peaufiné leurs stratégies pour la sécurisation des centres de vote sur l’ensemble du territoire national, mais aussi la sécurisation des biens et des personnes.
Selon des sources concordantes rapportées par le journal L’Observateur, « ce sont plus de 8 000 policiers en tenue et un nombre impressionnant d’agents de l’ombre qui ont été déployés dans la région de Dakar et à l’intérieur du pays« .
Selon la patronne du Bureau des relations publiques de la Police, le dispositif réquisitionné est fort d’éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi), d’éléments de l’Ecole nationale de Police, d’éléments de corps urbains, des agents des Renseignements, mais aussi des unités spécialisées.

Laisser un commentaire