Presse-revue: Les faits divers côtoient les sujets politiques dans les quotidiens du mardi

    Presse-revue

    Les faits divers avec la recrudescence des cas d’enlèvements d’enfants occupent une place de choix dans les journaux parvenus mardi à l’APS, les sujets restant toutefois toujours à l’affût.

    « Enlèvements d’enfants : la psychose », met en manchette Vox Populi, s’indignant de la recrudescence des tentatives d’enlèvements d’enfants.

    Depuis quelques semaines en effet, la presse fait état des cas de tentatives ou d’enlèvements d’enfants à Dakar et dans les localités de l’intérieur. Le week-end dernier, une fillette a été bâillonnée, violée puis tuée à Mbao et un garçon égorgé à Touba.

    Selon Vox Populi, « à Touba (centre) un homme (a été) arrêté avec six enfants qu’il avait séquestrés ». La publication rapporte qu’à Thiès, « un individu (est) interpellé alors qu’il voulait enlever une fille » et à Mbao, « la gendarmerie met la main sur un présumé kidnappeur ».

    L’AS partage lui, dans sa livraison du jour le « récit poignant » de la mère de la fillette tuée à Mbao durant le week-end. Le journal ouvre également ses pages aux voisins qui racontent « le film de l’horreur », laissant entendre que la victime a été « violée, étranglée, mise dans un sac ».

    Pour sa part, L’Observateur traite de l’univers carcéral des enfants, parlant de « cohabitation dangereuse » à la prison de Diourbel.
    Le journal du Groupe futurs médias (GFM) renseigne qu’à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Diourbel les « mineurs partagent la même cour avec les caïds ».

    Malgré la prédominance des faits de société, les sujets politiques ont la peau dure et ne veulent céder un iota dans les livraisons des quotidiens. C’est dans cette optique que Enquête ouvre sa manchette sur une éventuelle succession du maire de Dakar, Khalifa Sall en cas de condamnation dans le procès de la caisse d’avance de sa municipalité.

    Le procès du maire de Dakar Khalifa Sall et ses co-inculpés, accusés pour entre autres « détournement de deniers publics » a pris fin vendredi. Le verdict est prévu le 30 mars.

    « Le compte à rebours déclenché », indique Enquête qui s’est entouré des éclairages du professeur Ndiougou Sarr (maître de Conférence à l’Université Cheikh Anta Diop) qui renseigne qu’en cas de condamnation, Khalifa Sall « perd tous ses droits civils et politiques ».

    Le journal signale que parmi « les sérieux prétendants » à la succession du maire de Dakar figurent Soham Wardini, Moussa Sy et Bamba Fall.

    Les répliques des partisans du leader du parti Rewmi, Idrissa Seck qui a essuyé pendant le week-end les attaques de certains partisans du maire de Thiès, Talla Sylla sont à lire dans la livraison du jour du journal Le Quotidien.

    « Nouvelles rafales de Rewmi », écrit Le Quotidien, en reprenant les propos des partisans d’Idrissa Seck qui qualifient Talla Sylla de « cadavre politique qui fera chuter Macky Sall ».

    Walfquotidien évoque la prochaine élection présidentielle de février 2019, en relevant que la « pré-campagne démarre en trombe ». « L’opposition sur le terrain, la mouvance présidentielle enchaîne les meetings », note Walfquotidien.

    Pour sa part, le journal Sud quotidien s’interroge sur la pléthore des candidats. « De la pléthore des candidats à la banalisation de la station présidentielle : La classe politique sort du bois ! », écrit Sud quotidien.

    Le journal recueille les avis de plusieurs acteurs de la classe politique et observateurs de la scène politique.

    Sur un tout autre registre, Le soleil lui revient sur prestation du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba lundi à la 37-ème session du Conseil des droits de l’homme à Généve (Suisse).

    « Le Sénégal reste dans le peloton de tête » en ce qui concerne le respect des droits de l’homme, écrit à sa Une le quotidien de Hanna.

    Laisser un commentaire