Pèlerinage à la Mecque: 3 voyagistes privés en garde à vue à la gendarmerie

Encore, Le scénario des années passées refait surface dans l’organisation du pèlerinage à la Mecque. Au moins 150 pèlerins ont été laissés en rade hier par des privés sur le tarmac de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor.

Des pèlerins ont été roulés dans la farine hier, jusqu’à la dernière minute, par des voyagistes privés. Selon des sources proche des victimes, Yamar Gueye à une lourde responsabilité sur cette situation. Ce qu’il a réfuté, expliquant qu’il avait juste transmis les offres à Mberry voyages. Seulement, Mberry voyages ne fait pas partie des privés agrées par la Délégation chargée du pèlerinage. Par conséquent, il ne peut en aucun cas décrocher des visas pour le Hadji. Seulement, Mberry voyages voulait faire voyager les pèlerins sénégalais à partir du quota de la Guinée Bissau, ce qui n’était pas du tout possible.

Même en sachant que les carottes étaient cuites, l’agence a continué à faire miroiter aux pèlerins les Lieux saints de l’Islam, allant jusqu’à les convoqué à l’aéroport. Et c’est sur les lieux que les pèlerins ont constaté qu’ils n’iront pas effectuer le 5ème plier de l’Islam cette année.

Ainsi, la gendarmerie est entré en action en arrêtant les voyagiste privés à l’origine de cette situation catastrophique. Et depuis avant-hier, 3 privés sont placés en garde à vue à la gendarmerie de la Foire. Les privés arrêtés ont encaissé entre 2,8 millions et 3,5 millions. « Ce que font certains voyagistes ne peut être considéré que comme de l’escroquerie. Car, on ne peut disposer d’un quota de 100 pèlerins et encaisser l’argent de 150 pèlerins, en espérant les reversé à d’autres privés« , expliquent des sources de la commission chargée du Hadj.

L’ambassade d’Arabie, qui est très sensible à la situation, a aidé beaucoup de pèlerins à obtenir le visa après les nombreux couacs rencontrés. Des sources confirment qu’à la dernière minute, l’ambassade avait délivré hier plus de 50 visas à certains victimes.

Laisser un commentaire