Opinion: Le Mal…lie Macky d’un impossible 3 ème mandat à la tête du Sénégal (Par Mamadou Seck)

“À L’impossible, Nul n’est tenu !”

Disait l’adage Juridique

 

Entre le Covid-19 Chinois et le Covid-20 Malien, le choix est loin d’être cornélien pour celui qui se qualifiait comme étant le Président des désirs et des volontés ! Certes, ce président, Mr “ès vertueux”au sens figuré, nous a toujours habitué aux scénarii les plus « ricanesques »  des numéros du “Marrakech du Rire”de JAMEL Comédie Club!

Et c’est à ce titre qu’il avait livré, par échec, les 16 millions de Sénégalais dans la Gueule du Covid-19 de Wuhan pour semble t-il leurs dire d’apprendre à vivre avec sans notice de mise en garde ou conduite à tenir en cas de détresse respiratoire, principale cause de décès lié à ce virus.

De cette attitude d’impuissance carentielle, d’aveux d’échec et de faiblesse par pure manque de stratégie de lutte clairement définie depuis le départ de la pandémie, son nouveau soutien de promoteur de lutte n’a pas trouver mieux que de lui conseiller de décréter son 2ème et dernier mandat de quinquennat Covid-19 sans nous dire quand est-ce que ce Corona prêtera serment devant un conseil constitutionnel ? Qui sera certainement Coronadesque pour rester dans la logique d’un règne Viral !

Hélas ! C’était sans compter avec la nouvelle Souche Malienne, Covid-20, dont les portes d’entrées et la physiopathologie n’ont rien à voir avec le Virus Couronné à Wuhan et qui s’est disséminé dans les 4 coins du Monde ! Au contraire ce Covid-20 de KATI emprunte les grandes artères des villes, pour défoncer des portes les mieux gardées d’une république où les institutions sont réduites à leurs simple expression et que la colère de ce peuple n’est jamais pris en compte par des dirigeants sans foi, ni Loi,  si ce n’est que pour se sauver de la virulence de cette nouvelle souche de Covid-20, en convoquant ce gros Machin qu’est la CEDEAO dont ils sont les 1er à fouler aux pieds les protocoles qui  la régissent ! (In memoriam Karim Wade, Khalifa A Sall).

 

Par conséquent, 2 choix s’offrent au président Macky Sall : Faire le choix du pire ou faire le pire des choix ! La messe Coronadesque semble être dite, Cher Président !

 

Dr Seck Mamadou

Membre du secrétariat National

Porte Parole Adjoint du PDS

Cadre de la fédération PDS de France

Laisser un commentaire