« Il n’y aura pas de deuxième tour au Sénégal, je m’en fous de Touba », la dernière énormité de Moustapha Cissé Lo

"Il n'y aura pas de deuxième tour

Texte alternatif de la bannière

Moustapha Cissé Lo est confiant et il l’a fait connaitre. Retrouvé par les reporters de Kewoulo devant l’hôtel Pullman de Dakar, il a déclaré que son poulain a gagné les élections dès le premier tour. Interpellé par les journalistes qui voulaient avoir son commentaire sur le désamour que la capitale du mouridisme entretient avec Macky Sall, l’élément hors contrôle de l’APR a déclaré s’en foutre de Touba. Une déclaration qui, contrairement à celle de Moussa Diop de Dakar Dem Dikk, n’émeut personne.

Moustapha Cissé Lô est forcément un homme à part. Interpellé par les reporters de Kewoulo sur la débâcle de Benno à Touba, le politicien a a pensé que leur candidat a gagné au premier tour. Alors que les instances légales ne se sont pas encore prononcées sur le litige, il a promptement déclaré que « il n’y aura pas de deuxième tour, et ça c’est la vérité. » Aussi, il n’a pas manqué d’égratigner l’opposition qui aurait « fait appel à l’insurrection, à la violence ». Pour l’élément hors norme de la coalition BBY,  « le peuple, conscient de sa responsabilité, est silencieux et timide.Et il ne suivra pas l’opposition. » Au passage, El’Pistoléro n’a pas manqué de taxer Ousmane Sonko et compagnie de  « mauvais perdants, d’anti-démocrates. »

Aussi, il a affirmé que « les Sénégalais ne donneront pas ce pays à des anti-démocrates, à de mauvais perdants. » Revenant sur la bonne organisation de l’élection présidentielle, il s’est vanté d’avoir largement gagné dans sa commune de Yoff, la commune de Patte d’oie qu’il a parrainé. La commune de Grand-Yoff, depuis l’avènement de Khalifa Sall et le département de Dakar en général. De ce fait, il n’a pas voulu que les journalistes lui parle de Touba. « Je ne suis plus responsable de Touba, je n’ai reçu aucun fond pour Touba, et je ne vote plus à Touba, parlez moi de Mbour où nous avons gagné à plus de 70.000 voix, parlez moi de Dakar où j’ai gagné mon bureau de vote, j’ai gagné mon centre, j’ai gagné le département, j’ai gagné la région, ne me parlez pas de Touba, je m’en fou de Touba« .

Et pour terminer, il a continué de lister les prévisions qu’il avait fait pour Macky Sall, et comment est ce qu’il devait faire pour gagner au premier tour. Il affirme que s’il n’avait pas suivi ses conseils, il allait y avoir un second tour. Malgré les insultes qu’il a subit, il a continué d’alerter le président, il s’est impliqué pour faire gagner son candidat.

Laisser un commentaire