Nouveau variant Omicron : Le Pr Moussa Seydi tire la sonnette d’alarme

Le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann de Dakar, le professeur Moussa Seydi a tiré la sonnette de d’alarme suite à la découverte du nouveau variant omicron dont le nombre de mutations et leur siège font suspecter des conséquences graves.

« Nous ne savons pas encore tout du variant omicron, mais nous savons qu’il a subi beaucoup de mutations et que sa nouvelle mutation concerne essentiellement les gènes spike, c’est-à-dire, les gènes de la protéine attaquée par les anticorps qui sont produits suite à l’administration de bon nombre de vaccins déjà existants. Ce qui pourrait affecter l’efficacité de certains de ces vaccins », a dit Pr Seydi, dans L’Observateur.

Cependant, poursuit le chef du  service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann, les fabricants de vaccins pourraient, si nécessaire, faire une mise à jour de leurs vaccins ou instituer une dose supplémentaire pour les rendre plus efficaces.

« Je reste convaincu que la solution pour combattre ce variant sera trouvée, même si la sagesse impose de se préparer aux pires conséquences. Il faut se préparer à tout, car ce nouveau variant pourrait être plus transmissible et de ce fait, entrainer plus de décès, sauf si la vaccination massive est effective et efficace ou bien l’immunité anti-covid au niveau mondial élevée », a-t-il expliqué.

Toujours, selon le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann, les fabricants des vaccins Johnson and Johnson, Astra Zeneca, Moderna ect…sont en train de voir si leurs vaccins restent efficaces tels qu’ils sont administrés aujourd’hui ou non.

Laisser un commentaire