Mouhammed Boun Abdallah Dionne entre mobilisation, cacophonie et bagarre à Louga

Mouhammed Boun Abdallah Dionne entre mobilisation

0

Le premier ministre, tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar, a difficilement débuté sa campagne électorale. Mouhamed Boune Abdallah Dion mobilise certes mais…

Après Mbacké, Linguère, la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar était hier à Louga, où il a été accueilli sous une forte mobilisation. Le Directeur des Domaines Mamadou Mamour Diallo a encore montré qu’il est devenu l’homme fort de l’Alliance pour la République à Louga. En effet, Mamadou Mamour Diallo a confirmé son leadership dans la zone en faisant le rappel des troupes dans toute la commune et le Département. Ce qui confirme ce qu’il a toujours dit : il n’est pas investi, mais il se donnera corps et âme à Louga son fief et ailleurs dans le pays pour permettre au Président Macky Sall d’avoir une majorité confortable à l’Assemblée nationale et préparer sa réélection en 2019.

Moustapha Diop et Amadou Mberry Sylla gâchent tout

Seul bémol, sa forte mobilisation a été entachée par les querelles intestines entre certains responsables apéristes dans le Ndiambour. En effet, il y a eu une véritable guerre des pancartes entre responsables même si ces derniers ont prêché l’unité. D’ailleurs, cette guéguerre interne a entrainé parfois une confusion totale sur la «Place du Trésor» bondée de monde. En particulier entre militants de Moustapha Diop (investi titulaire) et de Amadou Mberry Sylla (député sortant, investi suppléant). Et la guerre des pancartes s’est vite transformée en bousculades et bagarres.

Mberry Sylla pris en chasse par les militants de Moustapha Diop

Amadou Mberry Sylla, voulant regagner le podium où étaient installés le Pm Dionne et sa délégation, ainsi que le maire, a été pris dans un groupe d’inconditionnels de Moustapha Diop. Au même moment, deux dames des deux camps se sont mises à se battre, à deux pas de Mahammed Dionne et des officiels.

Moustapha Diop copieusement hué

Alors qu’on avait du mal à calmer les partisans zélés, le maire Moustapha Diop fera lui aussi les frais des rivalités. Il a été la cible de jets de sachets d’eau et de huées, alors qu’il prenait la parole. Ses détracteurs lui reprochaient d’avoir donné la parole à une dame, présentée comme responsable des femmes de la mouvance présidentielle à Louga, en zappant la ministre Aminata Mbengue Ndiaye, par ailleurs ancienne mairesse de Louga. Tout de même, Aminata Mbengue Ndiaye, a pris la parole pour dire ses vérités aux deux ennemis jurés: «sans l’unité, on ne gagnera pas»

Senegal7

Laisser un commentaire