Meilleurs voeux 2018: A tous, recevez, ma reconnaissance éternelle et celle de Kewoulo

Bonne et heureuse année à tous mes amis, réels comme virtuels. A vous tous qui nous avez accompagnés au cours de cette année 2017, je souhaite que cette année chancelante emporte toutes vos amertumes avec elle. Et que l’année nouvelle qui tend à l’horizon vous comble de joie ; sur tous les plans. Et voit la réalisation de vos rêves.

En cette fin d’année 2017, j’aimerais témoigner au monde ma reconnaissance éternelle à Mame Fama Diouck Kante, cette sœur si discrète, si serviable qui a décidé de mettre sa vie au service de ses semblables en France comme au Sénégal. Sans rien attendre d’autre que la rétribution d’Allah et la rencontre avec Mouhamed, (PSL).

 

Je prie tous mes amis de formuler des vœux de santé, de réussite et de prospérité pour ma mère d’adoption, Adja Absa Lo Cissé, les Saveurs du Sénégal et à Adja Fama. Sans ces deux deux femmes de valeur, de conviction et pleines d’humanisme, Paris n’aurait jamais été, pour moi, cette ville de générosité.

 

A ces deux valeureuses dames, j’aimerais joindre Mme Nata Samb Mbacké, ma sœur, la confidente qui a le cœur si large que ses frères se comptent en centaines à travers le monde. Je suis honoré d’être un de tes brothers. C’est avec fierté que je revendique cette fraternité. Me Cheikh Tidiane Dabo, quant à toi, je ne te remercierais pas. Je te confie à la bonté du créateur.

 

2017 a été, pour moi, l’année de la naissance de www.kewoulo.info, mon rêve, votre journal de référence comme sa chaine Kewoulo TV-HD sur Youtube et bientôt accessible sur les bouquets des chaines commerciales. C’est d’abord un projet fou -utopique pour certains- que de valeureuses personnes m’ont permis de mettre en place, en m’encourageant, me bousculant parfois pour sa réalisation -Mame Fama Diouck Kanté, le colonel Malick Cissé, Souleymane Diallo, Pape Dabo, Mady Dix, Lamine Thiam de Promevil à Paris, Massamba Kane de Senenews….Chantal Sagna ne m’ont jamais lâché en cours de route.
En une année d’existence et avec seulement 75 euros en poche, nous avons fait du chemin pour nous retrouver avec un siège digne de ce nom équipé de matériels hi-tech -sono comme vidéo- et une douzaine de personnels installé dans le quartier de la Foire de Dakar. En cette année 2017, nous avons engrangé des succès éditoriaux gravés dans le marbre, engagé des combats que tous croyaient perdus d’avance: la réhabilitation de Mme Mangara Ndèye Maty Fall qui a été trainée dans la boue par des délinquants que la justice sénégalaise continue de laisser libres.

 

Avec Kewoulo, nous avons aussi connu des revers, surtout économiques avec des mois très difficiles. Mais on a tous tenu, droit et bon, dans notre conviction qu’il ne faut pas faire de compromis ni entrer dans des compromissions avec les politiques et les milieux d’affaires qui distribuent énormément d’argent à la presse. Pour la garder en laisse, comme un toutou. C’est pour garder notre indépendance et revendiquer notre liberté de ton que nous ne serons, certainement, jamais riches.

 

C’est, pour moi, l’occasion de remercier, du fond du cœur, ma nièce Awa Sagna devenue, entretemps, Mme Camara. Je lui souhaite tout le bonheur que la vie permet d’obtenir dans ce monde. Serigne Kara Dione, Théophile Mendy, Honorine Corréa et toute l’équipe composée d’Angèle Mendy, d’Adja Thiouny Paye Loum, Fatou Dièye Ndiaye, Amina Guèye, Thiaat Anta Mboup, Souleymane Drame, Thierry Sepgang sont mes fiertés. Mes raisons de croire en un lendemain meilleur. Pour le triomphe du journalisme, la victoire de la vérité. Pour que l’orphelin et la veuve ne se sentent plus impuissants et résignés à subir la dictature des riches.

 

Merci à vous Aissata Wane Ly du GIM Uemoa, Aissa Thiam, Gracias mille à Alioune Ndiaye, Obrigado Marc Angevin, Dieuredieuf à Ibra Khady Ndiaye, Maty Fall 3 Pommes, Pape Ndiaye, le grand couturier parisien, Moise Sarr pour ton incommensurable soutien. A ces personnes d’une générosité sans borne, j’aimerais joindre les rares stagiaires que nous avons reçus à Kewoulo et qui nous ont quittés en cours de route. Je vous souhaite un bon vent et vous exhorte à être de bons ambassadeurs de Kewoulo.
Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous…
Déwéneti….

Babacar Touré

Directeur de Publication de Kewoulo

CEO Diadia Productions

PARTAGER
Article précédentSénégal: le juge Aliou Niane fait un plaidoyer pour l’inamovibilité des magistrats
Article suivantTranshumance de Sada Ndiaye: Moustapha Cissé Lo ne veut pas de ce « traitre » dans l’APR
Babacar Touré
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

Laisser un commentaire