Italie : Un Sénégalais se pend en prison et provoque…

Texte alternatif de la bannière

Un Sénégalais de 30 ans, détenu à la prison de Don Bosco, en Italie, s’est suicidé dans sa cellule en se pendant avec son drap. Les tentatives de le réanimer sont restées vaines.

Le drame est survenu mardi dernier. Il a déclenché le lendemain, mercredi, une manifestation de prisonniers sénégalais et nigérians

Ces derniers ont allumé des feux, endommagé du mobilier, pour dénoncer la mort du jeune Sénégalais et, de manière générale, les conditions de détention dans cette prison, qui avait enregistré récemment le suicide d’un Tunisien.

D’après Les Échos, qui a donné l’information dans son édition de ce samedi, la victime a été placée en détention le 7 novembre. Il a été arrêté avec un de ses compatriotes pour séjour illégal. Il attendait son jugement.

Le journal informe qu’il souffrait de troubles psychiques. Il était suivi dans la prison, d’après la même source. Qui souligne que le jour de son suicide, il revenait d’une visite médicale.

5 Commentaires

  1. Il faut éclaircir tous les morts et les disparitions de sénégalais à l`étranger même au Québec au Canada. Il y a eu entre 2011 et 2017 une opération secrète des services de sécurité au Québec (au Canada) dont la Sûreté du Québec et le Service de Police de la Ville de Montréal ; et qui a failli entraîner disparition ou mort d`homme sénégalais. L`opération secrète fut un échec total mais a été suivie d`une cabale qui est même allée jusqu`à l`Université, ET UN PISTOLET POINTÉ SUR LA TÊTE DE LA PERSONNE SÉNÉGALAISE EN SEPTEMBRE 2017 AVEC TÉMOIN OCULAIRE. Si l`opération secrète avait été un succès, les services de sécurité au Québec au Canada nous auraient peut être parlé de sénégalais qui se serait suicidé à Montréal au Québec au Canada en sautant au troisième étage d`un immeuble d`une grande compagnie assurance où l`accès au troisième est réservé. WASSALAM.

  2. Il faut savoir que la façon dont le violent système identitaire colonial d`apartheid fonctionne au Québec au Canada consiste à couvrir des criminels dès lors que les bourreaux sont des blancs SOUCHEistes et les victimes des autochtones, des noirs, des arables, des latinos ou des minorités visibles. Et pour cela, des institutions DÉMONCRATES ET PROJETANT UNE FAUSSE IMAGE DE PROBITÉ EN AFRIQUE ET DANS LE MONDE Y PARTICIPENT.

Laisser un commentaire