Insécurité aux Maristes : les agresseurs dictent leur loi

Insécurité aux Maristes : les agresseurs dictent leur loi

Témoin d’une scène d’agression, ce mardi soir, A.S., étudiante, a failli fracasser la porte de sa maison aux Maristes, ameutant ses proches.

Interpellée sur son geste, elle a expliqué à sa famille qu’elle était prise de panique.

«Une jeune fille a été agressée devant moi. Ils étaient deux, à bord d’une moto. Ils lui ont chipé son sac dès sa descente du bus Tata. J’ai eu tellement peur que je me suis mise à courir», a-t-elle relaté, d’une élocution saccadée.

Son jeune frère, M. S., a ajouté avoir assisté à une scène similaire, mais devant son école, vers 15 h, toujours aux Maristes. Les cas foisonnent ces derniers temps, et l’agression à la Zone de captage n’est que la plus médiatisée.

Laisser un commentaire