Eau et Assainissement : Mansour Faye défend son budget de plus de 113 milliards

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Mansour Faye passe, présentement, devant les députés, pour l’examen de son budget pour l’exercice 2020. Le pactole est arrêté à plus de 113 milliards de FCFA pour plus d’un milliard de FCFA en autorisation d’engagement.
Lors de son passage à la Commission des finances, le ministre a indiqué que les ressources budgétaires qui sont mises à la disposition de son département ces dernières années ont permis de mettre en œuvre des projets qui ont abouti à des réalisations physiques très importants ainsi qu’à des réformes institutionnelles concernant le sous-secteur de l’hydraulique rurale et urbaine.

A propos de l’assainissement urbain, il a rappelé que des résultats satisfaisants ont été notés avec le bouclage de certains projets tels que l’assainissement de la Cité Soleil et environs, celui de Joal Fadiouth, la poursuite des projets d’assainissement des communes de Fatick, de Saint-Louis, de Ziguinchor, et de la Corniche Ouest, entre autres.
Pour les perspectives de son département, Mansour Faye a assuré que l’année 2020 verra la montée en puissance des investissements structurants pour la sécurisation de l’accès aux services de base, le renforcement de la politique de gestion intégrée des ressources en eau et du cadre de gouvernance sectorielle.

Laisser un commentaire