Décès du ministre Moctar Kébé à Kolda: Mame Boye Diao pleure la disparition d’un “père et d’un confident”

Décès du ministre Moctar Kébé à Kolda: Mame Boye Diao pleure la disparition d’un "père et d’un confident"

Le Directeur des Domaines Mame Boye Diao, par ailleurs,  responsable de l’Alliance pour la République (APR) à Kolda, au sud-est du Sénégal, s’est rendu en compagnie de son épouse et de ses proches  au domicile de l’ancien ministre de la Communication et maire, Moctar Kébé, décédé dans la nuit du lundi au mardi. Lors de cette présentation de condoléance il a regretté et pleuré le décès d’un homme qu’il considérait comme « un père, un confident, un complice et un fervent défenseur ».

« Nous autres Koldois avons pu bénéficier de son leadership et de son implication au quotidien pour rehausser le flambeau de notre chère cité. Nous fils de Doumassou avons perdu un père, un confident, un complice et un fervent défenseur de notre cause », a témoigné M. Diao.

« C’est ce pilier qui est parti ce lundi, jour béni de l’islam, a-t-il poursuivi. Ajoutant : « Nous nous recueillons en ces moments pénibles, prions Allah de l’accueillir dans son paradis céleste et nous engageons à perpétuer son œuvre pour que Kolda à jamais puisse briller dans le panthéon des grandes villes du Sénégal ».

Moctar Kébé, ancien ministre de la Communication et maire de Kolda est décédé dans la nuit du lundi au mardi des suites d’une longue maladie. Il a été journaliste de terrain, au service du quotidien Le Soleil, dont il a dirigé la rubrique politique étrangère, de 1960 à 1984, avait-il coutume de rappeler.

Elu maire de Kolda en 1990, il continuait à siéger au gouvernement où il exerçait les fonctions de ministre de la Fonction publique et du Travail.

Laisser un commentaire