Coût élevé du transport en Guinée : Un collectif d’étudiants entame une lutte sur les réseaux sociaux

La réduction du nombre de passagers dans les véhicules de transport en commun, due à la Covid-19, a provoqué l’augmentation du prix du transport. C’est dans le but de changer cette donne qui cause assez de difficultés chez les citoyens guinéens dans leur déplacement, qu’un collectif a vu le jour sur les réseaux sociaux avec le Hashtag « 1500 c’est bon ».
« Après l’allègement sur l’état d’urgence sanitaire notamment du côté des mosquées et églises et autres et surtout avec le début des manifestations politiques, nous pensons qu’il est temps de penser à la réduction du transport surtout vu que les chauffeurs refusent désormais de suivre le mot d’ordre en ce qui concerne la limitation des passagers dans les taxis. Et nous, étudiants, élèves et travailleurs qui partons bosser et qui n’avons pas les moyens, avec des parents pauvres, nous sommes contre la cherté de transport et nous n’arrivons pas exactement à suivre nos cours parce qu’on n’a pas d’argent pour aller à l’école chaque jour », a expliqué la présidente du mouvement Halimatou Soumah.
 A travers cette initiative, le collectif « 1500 c’est bon » dit avoir entrepris des démarches auprès des autorités mais qui restent toutefois sans suite. Cependant, le mouvement dit être déterminé à poursuivre le combat de manière virtuelle jusqu’à la satisfaction de leur revendication. « Aujourd’hui les réseaux sociaux notamment Facebook sont inondés par l’initiative ; nous comptons agrandir de façon virtuelle notre revendication qui est de faire baisser le prix du transport à 1500 gnf », a poursuivi la présidente du mouvement. Pour de nombreux Guinéens, il est temps pour les autorités de penser à cette souffrance des usagers pour soulager les populations.

Laisser un commentaire