Chronique: La choquante indifférence de Macky Sall et compagnie pour nos morts de la Casamance

Chronique: La choquante indifférence

Une fois de plus, j’ai la boule au ventre, le coeur lourd et plein de questions restées sans réponses. J’ai, d’abord, été choquée par nos dirigeants nationaux. Africains, ensuite. 14 bucherons ont été tués en Casamance, dans le Sud du Sénégal, sans que cela n’émeuve grand monde.

De braves hommes partis chercher du bois de chauffe ont été tués, leurs survivants terrorisés, par des hommes armés dont on dit ignorer les véritables identités, même si tous indexent le MFDC; seule organisation capable d’accomplir une telle mission. Avec autant de moyens, de froideur et de détermination pour ne pas dire de professionnalisme.

 
Je suis d’autant plus choquée que ces mêmes personnalités africaines n’avaient pas hésité à faire des milliers de kilomètres pour aller se réclamer Charlie ou Charlot sur les bords de Seine, lors de l’attentat dont a été victime le journal satirique français: Charlie Hebdo. Alors qu’on a eu que 12 morts. Ici, en Casamance, on a eu 14 victimes; des jeunes, des pères de famille, tués sauvagement.

 

Je suis d’autant plus choquée que Macky Sall, le chef de l’Etat du Sénégal, n’a pas pris la peine de faire le déplacement de Ziguinchor. Ni l’élégance d’appeler les familles des disparus de « la forêts des Bayottes », en Casamance. Ne se contentant d’envoyer à Ziguinchor que son ministre Aly Ngouille Ndiaye faire une promenade de santé, habillé qu’il était en costume de carnaval, alors qu’on porte le deuil des nôtres.

 

Comme lui, j’en veux cruellement au président français, Emmanuel Macron qui -malgré la cruauté de l’acte terroriste commis au Sénégal- n’a même pas pris la peine de présenter ses condoléances; nous demandant de nous contenter d’un ridicule communiqué-torchon envoyé, non par le ministre des Affaires Etrangère.

 

Mais, tenez-vous bien….par le porte parole-adjoint du Quai D’orsay… ça, vraiment, je ne parviens pas à l’accepter pour la mémoire de nos morts. C’est vraiment insupportable. Je vous demande plus de respect pour les africains. Plus de respects pour nos morts. Parce que le rejet de la barbarie, aucune ségrégation ne doit être tolérée.

Laisser un commentaire