Aïda Mbodj révèle : «Le contenu du « SMS Complot » est envoyé «par erreur» à un des avocats de Ousmane Sonko» (audio)

L’affaire dite Ousmane Sonko n’est autre qu’on complot politique. La conviction est de la députée Aida Mbodji. Elle a fait des révélations dans l’émission grand jury de ce dimanche sur les ondes de la Rfm. Un des avocats de Ousmane Sonko a reçu par erreur, un SMS du complot qui a été envoyé. C’est ce que la député a fait savoir ce dimanche lors de l’émission Grand Jury sur la RFM.

« On a eu cet SMS qui était destiné à quelqu’un d’autre. On a envoyé par erreur cet SMS à un des avocats de Ousmane Sonko. Il est bel et dit que +… On va le traîner dans la boue, mais pas de condamnation, car ça risque de chauffer le pays+ », a déclaré Aïda Mbodj sur la Rfm, ajoutant qu’elle ne croit pas qu’il y aura un procès.

« On ne m’a pas donné la possibilité de défendre Adja Sarr »

Cette ancienne ministre de la Femme sous Wade, a, par ailleurs, regretté le fait qu’elle n’ait pas eu l’occasion de défendre la présumée victime Adji Sarr. « On ne m’a pas donné la possibilité de défendre Adji Sarr. Même certains membres de sa famille ne savent pas où elle est. Elle ne peut pas tenir longtemps, car il y a une puissance derrière elle », a-t-elle regretté.

Adji Sarr, jeune masseuse de 21 ans, travaillant dans un salon de massage dénommé « Sweet Beauty Spa » à Dakar, a accusé le principal opposant à Macky Sall, Ousmane Sonko de « viols répétitifs avec arme à feu et menaces de mort ». L’immunité parlementaire du député devrait être levée lundi, afin qu’il puisse déférer à la convocation de la Section de recherches.

Laisser un commentaire