Agression au consulat de Paris: Une équipe d’enquêteurs est arrivée de Dakar pour l’affaire Mansour Gassama

Agression au consulat de Paris: Un

C’est une information livrée par la version Premium de Senenews. Depuis hier, une équipe  d’enquêteurs du ministère des Affaires Etrangères est à Paris. Ils ont pour mission de faire la lumière sur les circonstances de l’agression présumée de Mansour Gassama, un citoyen sénégalais venu dans l’enceinte du consulat pour récupérer la carte nationale d’identité de son épouse et qui a fini par insulter le personnel en les traitant de voleurs.

Irrité par ces outrages répétées dans l’exercice de ses fonctions, le policier Ndiogou Dieng, chef de la commission CNI avait fait appel à la sécurité du consulat. Et, à en croire Senenews qui a donné de nombreux détails de cette affaire, “c’est le gendarme Ndione qui est monté chercher le perturbateur avant de le remettre au gendarme Sidiya Mbengue dans le bureau des gendarmes, au rez de chaussée.” Après avoir accompagné Mansour Gassama dans le bureau des gendarmes, Ndione est retourné dans sa guérite continuer de filtrer les entrées.

Et, c’est dans ce bureau, à en croire Oumou Goloko l’épouse, que Mansour Gassama, son époux, a été torturé” par les forces de l’ordre. Ayant fait plusieurs déclarations, l’épouse qui a décidé de raconter sa mésaventure aux Sénégalais, a peu à peu changé de versions des faits. Après avoir une première fois déclaré que son époux, torturé, avait perdu connaissance et aurait été réanimé par les gendarmes, elle ne tient plus ce discours. D’ailleurs, le certificat médical remis à Mansour Gassama par les médecins n’atteste que d’une ITT de 3 jours, constat incompatible avec ce que la dame a raconté comme sévices subis par son mari.

Dans des audio provenant d’un entretien avec une journaliste de Paris, elle a reconnu que son père, un proche du palais, a joué de ses relations pour faire réagir le gouvernement. “Oui, mon père comme la famille de mon mari sont proches du régime. Et tout le monde est intervenu pour que cette affaire ne reste pas impunie. Et si notre proximité avec le palais peut régler notre cas et ceux de nombreux autres citoyens qui n’ont pas le bras long, alors on est preneur. Parce que, il y a trop d’actes de violences gratuites exercées par les forces de l’ordre sur des usagers dans ce consulat de Paris.”

Et les procédures judiciaires toujours déclenchées auprès du commissariat du 16 ème arrondissement de Paris ne débouchent, presque, jamais sur des sanctions concrètes. Comme l’avait révélé l’enquête de Senenews, “Mansour Gassama, l’homme au cœur de cette polémique, est le fils du grand frère de Mackily Gassama, l’ex maire de Fatick et homonyme du président Macky Sall. Il est l’oncle de Mamadou Talla Thioucs, le ministre de l’Education nationale du Sénégal.” Toute chose qui ont, pour la première fois, fait réagir Dakar.

Laisser un commentaire