Affaire vidéos pornographiques : La déléguée de quartier de la cité Mixta dément

L’affaire des vidéos pornographiques défraie la chronique et des jeunes mises en causes ont été arrêtées par la police. Dans les différentes versions, l’on parle de la cité Mixta qui serait le théâtre de ces scènes obscènes. 
Cependant, la déléguée de quartier dément. Selon elle, la cité Mixta est souvent au-devant de l’actualité. Les habitants expliquent cela par sa position géographique. Aida Goudiaby ne mâche pas ses mots. D’après elle, les vidéos obscènes qui enflamment la toile depuis quelques jours ne sont pas prises à la cité Mixta.
« Je rassure toute la population sénégalaise et tous les propriétaires qui ont leurs appartements dans cette cité que les sextapes qu’on a mis dans la toile ne se sont pas passés ici. J’ai eu la confirmation de la police, ce matin. D’ailleurs en regardant la configuration des appartements on s’est rendu compte que ce n’est pas Mixta. Mais on a eu la confirmation du commissariat de police des Parcelles, qu’ils ont arrêté ces jeunes et que cette scène s’est passée à la cité Mariste », précise-t-elle sur Iradio.
La déléguée de quartier assure que la cité est comme tout autre cité. Mieux, elle est bien organisée.
« Le fait qu’on dise chaque fois que c’est Mixta qu’on pense que c’est une cité pourrie. Mixta est comme toutes les autres cités et il y a une très grande différence parce que nous les habitants de la cité, on se bat et on ne ménage aucun effort pour faire de la cité Mixta un havre de paix ».

Laisser un commentaire