Affaire Ousmane Sonko : les déclarations de l’époux de la propriétaire de « Sweet Beauté » et la 2e masseuse

Le mari de la propriétaire de « Sweet Beauty », le salon de massage où les faits de viols présumés et menaces de mort reprochés au leadeur de Pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko, auraient eu lieu, a été entendu par les éléments de la Section de recherche (Sr). De même que la deuxième masseuse, du nom de Mame Bâ, qui a pris part à la séance de massage.

L’Observateur qui revient sur leurs déclarations, informe que cette dernière aurait reconnu avoir pris part à la séance de massage de Ousmane Sonko le jour où le viol présumé aurait été commis. Mame Bâ a précisé qu’à un certain moment, elle a quitté la cabine de massage, laissant seuls Adji Sarr et Ousmane Sonko.

Elle a ajouté qu’elle est resté dans la maison mais n’a pas entendu de cri ni d’appel au secours de Adji Sarr, présumée victime dans cette affaire.

Des déclarations confortées par l’époux de la propriétaire de « Sweet Beauty ». Il a expliqué qu’il était dans la maison pendant la séance de massage de Ousmane Sonko mais n’a rien entendu qui pourrait expliquer qu’une personne se faisait violer à quelques mètres.

Laisser un commentaire